Colombie
La sélection colombienne a réussi le match parfait face aux Bleues | FRANCK FIFE / AFP

Mondial 2015 : Les Bleues dérapent face à la Colombie

Publié le , modifié le

Après une victoire essentielle mais étriquée face à l’Angleterre (1-0), l’équipe de France n’a pas réussi à enchaîner. Les joueuses de Philippe Bergeroo se sont inclinées ce samedi face à la Colombie (0-2), et manquent donc d’assurer leur qualification pour les 8e de finale. Le Mondial se complique sérieusement pour les Bleues qui n’auront pas le droit à l’erreur, mercredi face au Mexique…

Les Françaises avaient pourtant abordé l'affaire de la bonne façon face à la 28e nation mondiale. Elles avaient la possession de balle, faisaient courir les Colombiennes et se créaient quelques occasions (Necib, 9e et 11e). Mais un petit moment de flottement né d'un étonnant geste d'humeur de Necib envers sa coéquipière Houara sur une touche a renversé le match. Le temps que tout le monde retrouve ses esprits, les Colombiennes avaient récupéré la touche, Thiney se faisait bouger sur un duel et dans la foulée, Andrade était lancée en profondeur et trompait Bouhaddi (1-0, 19e).

Les Colombiennes, qui avaient annoncé vendredi vouloir "écrire l'histoire", fêtaient ce but comme un triomphe, toutes les remplaçantes et une bonne partie du staff entrant sur la pelouse. La théorie du hold-up peut toujours être avancée car cette frappe d'Andrade aura été la seule des Colombiennes jusqu'à la 75e minute. Le but de la remplaçante Usme, dans le temps additionnel, a été inscrit sur la deuxième frappe cadrée des Sud-Américaines.

Des filles en panne d'inspiration

Les Bleues, elles, ont collectionné en vain frappes et corners (Necib 24e, Renard 31e, Boulleau 37e, Georges 53e, Le Sommer 56e, Abily 71e, Houara 86e). Et la gardienne colombienne Sepulveda s'est illustrée avec trois arrêts magnifiques devant Le Sommer (42e), Bussaglia (46e) et Lavogez (90+1). Mais il n'y a pas que ça. Les Bleues n'ont pas su répondre à cet engagement, et chaque relance de l'arrière a été un calvaire face au pressing des Sud-Américaines. Et quand elles avaient le ballon dans le camp colombien, les Françaises ont aussi manqué de justesse, d'idées et de spontanéité.Elles auraient dû par ailleurs bénéficier d'un penalty pour une main de Montoya (67e), mais même un match nul contre une équipe pourtant largement dans les cordes des Françaises aurait fait désordre.

"Bergeroo: "On a manqué de justesse technique"

On avait bien démarré. On savait que la Colombie était une bonne équipe, très enthousiaste, et le but qu'on prend nous met un petit coup au moral. On a essayé de trouver des solutions, on a eu beaucoup d'occasions et on est tombé sur une super gardienne", explique le sélectionneur de l'équipe de France Philippe Bergeroo. "Mais on a quand-même manqué de justesse technique sur certaines situations. A la fin on tente le tout pour le tout et on prend un deuxième but. Mais c'est le premier qui nous a tué.", analyse le technicien. Je ne crois pas qu'il y ait des inquiétudes. C'est un groupe qui a envie de réussir. Il va falloir se reposer dans les têtes et rebondir. On doit une revanche", conclut-il.

Coupe du Monde de Football Féminin