Elodie Thomis
Elodie Thomis face à l'Angleterre | Zou Zheng / NurPhoto

Mondial-2015 - Elodie Thomis: "maintenant on est lancées"

Publié le , modifié le

Après la victoire contre l'Angleterre, l'équipe de France "est lancée" dans le Mondial-2015 au Canada, a estimé l'attaquante des Bleues Elodie Thomis, qui a reconnu un certain stress au sein de l'équipe avant le début du tournoi.

Avec le recul, comment jugez-vous ce succès contre l'Angleterre?

Elodie Thomis: "C'est une victoire très importante. On savait que ça serait dur  et en plus les conditions climatiques étaient assez bizarres. Mais on a su  faire le boulot, respecter les consignes tactiques. Après, on n'a pas toutes  été performantes, mais il y a toujours un peu de stress avant un premier match  et maintenant on est lancées. Les Anglaises, elles, ont vraiment refusé le jeu,  ce qui est dommage avec les joueuses qu'elles ont."
   
Vous, personnellement, avez semblé particulièrement gênée par ces  conditions et par le marquage à deux imposé par les Anglaises...

E.T. : "Il y avait un vent extrêmement gênant et c'était très dur de percuter,  surtout en première période. C'était impossible d'accélérer, je me prenais des  rafales dans la figure. Sur la tactique, on avait tout prévu, sauf que j'aurais  deux joueuses sur le dos. Je me suis concentrée sur mes tâches défensives, en  me disant que si ça pouvait libérer des espaces pour les milieux..."
   
La victoire est en plus valorisée par le nul entre le Mexique et la  Colombie...

E.T. : "En tous cas ce sont trois points qu'on est bien contentes d'avoir parce  que la Colombie et le Mexique, c'est pas mal. Elles ont de bonnes joueuses.  Techniquement, physiquement, ce sont des équipes qui ont bien progressé. Leur  style nous conviendra peut-être mieux. Ce sont des équipes qui aiment jouer, on  aura plus d'espace."
   
C'était la fête à l'hôtel?

E.T.: "Non, il n'y a rien à fêter. On n'a rien gagné. Après, il vaut mieux  avoir des sourires que des grimaces dans le bus. Pour nous, c'est un premier  round, il y en a sept."
   
Vous avez vu les matchs des favorites?

E.T. : "Je suis en chambre avec Camille Abily. Elle a son album Panini et elle  note tous les scores, chaque jour (rires). On voit que les autres grosses  équipes ont gagné aussi, parfois avec des 10-0. Bon, c'est pas les mêmes  adversaires."
   
Et vous aussi, vous avez un album?

E.T.  : "Non, mais je suis une collectionneuse. J'ai un meuble spécial avec  toutes mes médailles, mes coupes, même celles des sports que je faisais avant.  Des fanions, des accréditations. Si on gagne, je rajouterai un étage spécial.  Ca sera merveilleux (rires)."
   
La sortie à la plage mercredi, ça fait du bien?

E.T. : "C'est bien. On n'est pas en prison mais ça fait du bien. On a quand  même pas mal de pression. On fait genre +on n'est pas stressées+... Ouais,  c'est ça... Donc ça fait du bien."

AFP

Coupe du Monde de Football Féminin