Mondial 2015 dames Chine joie 062015
La Chine qualifiée pour les 8e de finale du Mondial féminin | AFP - Getty Images - Kevin Cox

Mondial-2015 dames: Canada, Allemagne, Chine et Norvège en 8e de finale

Publié le , modifié le

Le Canada, pays-hôte, ainsi que les favorites allemandes, la Chine et la Norvège se sont qualifiés pour les 8e de finale du Mondial féminin de football au Canada, rejoignant ainsi le Brésil et le Japon.

Les Canadiennes ont été tenues en échec 1-1 par les Pays-Bas à Montréal mais finissent néanmoins en tête du groupe A avec cinq points. Le but canadien a été inscrit par Lawrence. Les Pays-Bas ont égalisé par Van de Ven. Le Canada jouera son 8e de finale dimanche à Vancouver face à un troisième de groupe (C, D ou E). La Chine a pour sa part fait match nul 2-2 avec la Nouvelle-Zélande à Winnipeg. Les buts chinois sont signés Wang Lisi et Wang Shanshan. Ceux de la Nouvelle-Zélande ont été marqués par Stott et Wilkinson. Les Chinoises comptent quatre points, comme les Pays-Bas. La différence de buts est identique pour les deux équipes (0), mais les Chinoises ont marqué un but de plus (trois contre deux). En 8e de finale, les Chinoises joueront samedi à Edmonton contre le deuxième du groupe C (Suisse ou Cameroun). Les Pays-Bas peuvent encore espérer décrocher l'une des quatre places de meilleurs troisièmes qui envoient en 8e de finale. La Nouvelle-Zélande est en revanche éliminée.

La Norvège sur la route de la France ?

Un peu plus tôt dans la journée, l'Allemagne, championne du monde en 2003 et 2007, avait fini en tête du groupe B après son succès face à la Thaïlande (4-0). Les Allemandes comptent sept points et une différence de buts de +14. Elles devancent les Norvégiennes, qui avaient tenu en échec les Allemandes 1-1 lors de la deuxième journée. Celles-ci ont également sept points mais une différence de buts de seulement +6. Lundi à Moncton, elles ont battu la Côte d'Ivoire 3-1. En 8e de finale, l'Allemagne affrontera samedi à Ottawa un troisième de groupe (A, C ou D). La Norvège jouera lundi, également à Ottawa, face au deuxième du groupe F, qui pourrait être la France.

Face à la Thaïlande, qui peut encore espérer jouer les 8e de finale, la coach Silvia Neid avait largement remanié son équipe de départ et c'est Lena Petermann qui s'est le plus illustrée, avec un doublé.

AFP

Coupe du Monde de Football Féminin