Lionel Messi et Gonzalo Higuain
Lionel Messi et Gonzalo Higuain | AFP

L'Argentine et Messi corrigent le Paraguay

Publié le , modifié le

L'Argentine et Lionel Messi ont envoyé un message sans équivoque au Chili, son adversaire de la finale de la Copa America 2015, en écrasant le Paraguay 6 à 1 (mi-temps: 2-0), mardi à Concepcion.

Un an après avoir atteint, et perdu, la finale de la Coupe du monde 2014  (1-0 face à l'Allemagne), l'Argentine va disputer une seconde finale et tenter  samedi à Santiago de mettre fin à une période de vingt-deux années sans trophée. Le Chili qui n'a jamais remporté la compétition-reine du football  sud-américain créée en 1916, aura derrière lui 45.000 spectateurs déchaînés et  tout un pays, mais cet avantage pourrait être insuffisant face à un Messi au  sommet de son art. "On a atteint notre premier objectif qui était d'aller en finale, mais il  faut maintenant gagner cette finale", a martelé le milieu offensif du FC  Barcelone. Le capitaine de l'Albiceleste n'a pas marqué lors de cette demi-finale à  sens unique, mais il a enchaîné les ouvertures lumineuses, distillé les passes  décisives et écoeuré les défenseurs paraguayens pendant 90 minutes.

Sous sa direction, l'Argentine n'a pas fait de détails face au Paraguay qui  avait pourtant créé la sensation en quart de finale face au Brésil (1-1, 4 tirs  au but à 3). Elle a pris l'avantage dès la 15e minute par Marcos Rojo à la réception  d'un coup franc de Messi: malgré deux défenseurs, Rojo a fusillé Justo Villar. Messi est encore à l'origine du deuxième but avec une passe parfaitement  dosée pour Javier Pastore, l'attaquant du Paris SG, qui réalise une excellente  Copa 2015 (27). Mais le Paraguay, qui avait perdu rapidement Derlis Gonzalez et son  capitaine Roque Santa Cruz sur blessure, s'est rebellé.

Premier trophée depuis la Copa 1993 ?

Lucas Barrios a profité d'un mauvais renvoi de la défense argentine,  léthargique, pour réduire le score juste avant le retour aux vestiaires d'une  superbe frappe de 20 m (43). L'Argentine et le Paraguay s'étaient déjà rencontrés lors de ce tournoi, un  match de poule qui s'était soldé sur un 2-2 alors que l'Albiceleste avait  rallié les vestiaires avec deux buts d'avance. Il n'y a pas eu de scénario similaire cette fois et le doute n'a guère eu  le temps de s'installer dans le camp argentin: Angel di Maria a marqué coup sur  coup deux buts (47, 53) et assommé définitivement le Paraguay. Sur un centre impeccable de Messi, Sergio Agüero a porté le score à 5-1 à  la 80e minute, puis trois minutes plus tard, Gonzalo Higuain, à peine entré en  jeu, a ajouté un sixième et dernier but.

"On savait que si on marquait rapidement, on allait avoir plus d'espaces,  on a continué à jouer de la même façon pendant tout le match", s'est réjoui  Messi qui espére offrir à son pays son premier trophée depuis la Copa 1993. Le Paraguay n'a pas réédité son exploit de la précédente Copa, en 2011,  dont il avait atteint la finale avant de s'effondrer dans leur dernier duel  face à l'Uruguay (3-0). "C'est une défaite difficile à accepter, on vaut mieux que ce match, mais  on était fatigués avec seulement deux jours de repos (après le quart de finale  contre le Brésil samedi, NDLR) et l'Argentine a très bien joué", a relevé Lucas  Barrios. Le Paraguay peut se consoler avec la 3e place qu'il jouera contre le Pérou  vendredi, à la veille d'une finale explosive entre les deux équipes les plus  séduisantes et offensives du tournoi.

AFP

Coupe du Monde de Football Féminin