Natalie Coughlin et Melissa Franklin
Natalie Coughlin (à gauche) et Melissa Franklin (à droite) | AFP - GETTY IMAGES

Coughlin-Franklin, la filiation

Publié le , modifié le

Ce sont probablement les deux plus grandes stars de la natation américaine de ces dernières années. Natalie Coughlin, l’un des plus beaux sourires des bassins mondiaux, sera présente à Barcelone pour y disputer ses 6e championnats du monde, aux côtés de Melissa Franklin, dont ce sera les deuxièmes Mondiaux. Deux stars, dont la filiation est évidente.

Lorsque Natalie Coughlin devient championne du monde pour la première fois de sa carrière, en 2001, Missy Franklin n’a que 6 ans. Triple championne olympique, sextuple championne du monde, l’aînée a vu sa benjamine tout exploser en arrivant au plus haut niveau. A 18 ans, elle a déjà quatre couronnes olympiques et trois sacres mondiaux. Avec douze années d’écart, les deux nageuses semblent séparées par un océan. Ce n’est pas le cas.

Natalie Coughlin est née à Vallejo, Missy Franklin à Pasadena, deux villes de Californie distantes d’un peu plus de 600km, soit rien du tout à l’échelle d’un pays grand comme un continent, la première étant proche de San Francisco alors que la deuxième de Los Angeles. Première femme à descendre sous la minute sur 100m dos, Coughlin est une vraie spécialiste du dos, également médaillée en papillon comme en nage libre. Son premier titre mondial, elle l’a acquis sur 100m dos, en 2001 à Fukuoka. Dix ans après, Franklin a ouvert son compteur mondial en or à Shanghaï, sur 200m dos. Elle se place directement dans le sillage de son aînée, avec ses deux sacres olympiques sur 100 et 200m dos.

L'université de Berkeley, point commun

En ayant tout misé sur le crawl et remporté le 50m nage libre des sélections américaines, Coughlin nagera également le relais 4x100m à Barcelone. A Londres, aux JO, elle n’avait eu que les séries du relais à se mettre sous la dent, les jeunes Soni, Vollmer, Schmitt et… Franklin lui étant préférées pour ramener finalement le bronze. En Catalogne, Missy Franklin s’alignera non seulement sur 100 et 200m dos, mais sur les mêmes distances en nage libre, avec les relais à la clé, où les deux filles seront en concurrence.

Pendant longtemps, Natalie Coughlin a nagé pour l’université de Berkeley, là où Missy Franklin a décidé de nager lors de la rentrée universitaire, à l’issue de l’été. Pour le moment, les deux nageuses ne sont jamais passées à côté d’une échéance majeure. Et alors que la trentenaire avait battu le record du monde du 100m dos lors des Mondiaux de Melbourne en 2007, sa benjamine a fait pareil sur 200m dos aux JO.

Après avoir envisagé de mettre un terme à sa carrière après les Jeux Olympiques (elle avait fait une pause de 18 mois après ceux de Pékin, ratant les Mondiaux-2009), Natalie Coughlin a prolongé l’aventure, travaillant avec Nathan Adrian, champion olympique du 100m, pour relever le challenge de ce Mondial. Dix ans après avoir « raté » les Mondiaux-2003 de Barcelone (or en relais 4x100m nage libre, argent en relais4x100m 4 nages), Natalie Coughlin veut poursuivre sa moisson de médailles, elle qui est déjà l’Américaine la plus titrée aux Jeux à égalité avec Jenny Thompson et Dara Torres (12 médailles), et compte 21 médailles mondiales (en petit et grand bassin). Avec quatre épreuves individuelles plus les relais, Missy Franklin a de quoi marquer un peu plus son histoire, et celle de la natation mondiale. Franklin-Coughlin, même combat.