Maria Sharapova
L'ancienne N.1 mondiale, Maria Sharapova | AFP - KENZO TRIBOUILLARD

Côté technique: Le coup droit de Sharapova

Publié le , modifié le

Durant toute la quinzaine de Roland-Garros, Patrice Dominguez, consultant France Télévisions et ancien N.1 français, décortique les différentes forces des meilleurs mondiaux et leurs secrets techniques. Aujourd'hui, le coup droit de Maria Sharapova.

"Maria Sharapova bénéficie d'un avantage avec sa taille (1.88m). Du coup, ses plans de frappe sont beaucoup plus faciles à trouver que pour d'autres joueuses, plus petites. Elle joue ainsi beaucoup de balles au-dessus du niveau du filet, ce qui améliore sa lisibilité de la balle adverse et qui améliore sa confiance. En plus, elle a cette forme de coup droit qu'ont toutes les joueuses des pays de l'Est, avec une tenue de raquette très verticale. Elle tient sa raquette au-dessus de la main. Quand elle lance son mouvement et sa préparation, elle décrit comme un cercle ce qui donne beaucoup de mouvement à la tête de raquette, du rythme, de la fluidité. Et en faisant cela, elle s'évite des mouvements de crispation. La tension n'est pas mise au départ du mouvement, et elle n'intervient juste avant l'impact de la balle avec la main qui se contracte sur le manche. Et comme il y a eu un grand mouvement avant l'impact, la traversée de la balle est extrêmement précise et violente.

Cette spécificité a une conséquence. Avec ce mouvement systématisé, lorsqu'elle se trouve à mi-court, elle n'effectue pas une volée classique mais plutôt une volée liftée, en profitant de sa taille. C'est la joueuse qui a le plus vulgarisé cette volée liftée, celle qui l'a rendue la plus naturelle pour elle alors que ce coup serait du domaine de l'improbable pour certains joueurs ou certaines joueuses. Mais ce geste très rond dans sa préparation, elle se trouve dans un geste qui ne la gêne absolument pas.

Seule exception: la puissance de Serena Williams

Elle est très engagée vers l'avant en coup droit, avec un bon ancrage au sol, ce qui lui donne beaucoup de force. De temps en temps, sa tête de raquette remonte vers la gauche lorsqu'elle a le temps, mais parfois, elle remonte du côté droit après avoir effectué une accélération du bras pour contrer la balle adverse. Seule exception: Serena Williams. Face à l'Américaine, quand elle est enfoncée par la vitesse et la puissance de son adversaire, Maria Sharapova ne parvient pas à faire ce tour avec sa raquette par manque de temps.

La Russe est une joueuse construite, à partir de ses qualités naturelles exceptionnelles, très appliquée, très engagée. Elle a en plus une qualité fantastique: même si elle en rate 2 ou 3, elle va continuer. Elle a l'amnésie des championnes qui ont confiance dans leur travail, leur technique. Il y a une ténacité en elle. Elle se bat toujours. Avec une attitude aussi positive, avec une confiance dans ses moyens, la technique revient. Si on est négatif, on n'y arrive pas. On peut travailler sa technique sur une bonne attitude, mais on ne peut pas travailler sa technique sur une mauvaise attitude. Sur le circuit féminin, ce qui fait la différence, c'est le bagage et le capital confiance que possèdent certaines par rapport à d'autres qui ne voient que le négatif et qui doivent être reconstruites chaque matin."

Vidéo: le coup droit de Sharapova

Voir la video-->Voir la video