Coronavirus : Les JO pourraient être reportés reconnaît le président de la Fédération internationale d'athlétisme Sebastian Coe

Publié le , modifié le

Auteur·e : AFP
Sebastian Coe
Sebastian Coe, le président de l'IAAF demande un report des JO de Tokyo | AFP

Retrouvez l’offre
france tv sport sur

Les Jeux olympiques de Tokyo pourraient être reportés plus tard dans l'année en raison de la pandémie de coronavirus, a reconnu jeudi le président de la Fédération internationale d'athlétisme Sebastian Coe, tout en affirmant qu'il était trop tôt pour prendre une décision définitive.

"C'est possible, tout est possible actuellement", a déclaré Sébastien Coe, interrogé par la BBC sur un potentiel report des JO-2020 (24 juillet-9 août) à l'automne. "Je pense que la position que le monde du sport a adoptée, et c'est certainement le sentiment que j'ai eu lors de notre conversation avec le CIO et d'autres fédérations l'autre jour, c'est que personne ne dit que nous irons aux Jeux quoi qu'il arrive", a ajouté le patron de World Athletics. "Mais ce n'est pas une décision qui doit être prise aujourd'hui", a-t-il insisté.

à voir aussi Tokyo 2020 : Pour Christophe Lemaitre, "très peu d'athlètes arriveront à se qualifier pour les Jeux dans ces conditions" Tokyo 2020 : Pour Christophe Lemaitre, "très peu d'athlètes arriveront à se qualifier pour les Jeux dans ces conditions"

Si certaines voix ont évoqué un report des JO d'un an, d'après Coe, qui avait joué un rôle primordial dans l'obtention des Jeux olympiques de Londres en 2012, cela pourrait être problématique. "Cela peut sembler être une proposition facile, mais les fédérations internationales évitent souvent les années olympiques pour organiser leurs championnats du monde", a-t-il expliqué. La pandémie de Covid-19 perturbe fortement le calendrier sportif mondial, et a déjà conduit au report de l'Euro 2020 de football à l'été 2021 et à la suspension de la saison de tennis.

Mais le président du Comité international olympique (CIO) Thomas Bach a affirmé cette semaine que l'objectif était toujours de maintenir l'ouverture des Jeux au 24 juillet. Alors que de nombreux sportifs ont exprimé leurs inquiétudes, le CIO a admis mercredi qu'il n'existait pas de "solution idéale". 

Avec AFP

à voir aussi Tokyo 2020 : Martin Fourcade appelle au calme et à la patience pour décider du report des JO 2020 Tokyo 2020 : Martin Fourcade appelle au calme et à la patience pour décider du report des JO 2020
AFP