Alizé Cornet
Alizé Cornet | MIGUEL MEDINA / AFP

Cornet renaît, Mladenovic première

Publié le , modifié le

Alizé Cornet a poussé un grand ouf de soulagement. Prise à la gorge par la Portugaise Maria Joao Koehler, elle a mis du temps à sortir la tête de l'eau. Mais une fois lancée, la tête de série N.31 a retrouvé son niveau des dernières semaines pour s'imposer 7-5, 6-2. Au 2e tour, la Niçoise sera opposée à l'Espagnole Silvia Soler-Espinosa. De son côté, Kristina Mladenovic a passé le premier tour de sa carrière à Roland-Garros en battant l'Américaine Lauren Davis 6-0, 7-5.

Très stressée par ses retrouvailles avec le public parisien, Alizé Cornet est encore passée par tous les sentiments. Une « vieille » habitude depuis trois ans mais cette fois la Niçoise a pris son destin en main. Pourtant, elle n’en menait pas large au bout d’une demi-heure. Après la perte du 3e jeu très disputé, la Française est sortie de son match. Agressée par la gauchère portugaise, elle n’arrivait pas à faire face. Entre coups de gueule et coups de blues, il lui fallait quelques jeux pour revenir dans la rencontre. A chaque balle courte, c’était la punition. A 4-1 et deux breaks de retard, elle trouvait enfin la parade à l’agressivité de son adversaire. Ce n’était pas visible dans le jeu mais dans l’attitude.

Une deuxième carrière ?

« Le match n’était pas parfait en lui-même mais j’ai réussi à retourner la vapeur en étant bien soutenu par le public. Mon clan m’a bien encouragé et recadré quand il le fallait pendant le match », a expliqué Cornet, vainqueur à Strasbourg le week-end dernier. L’an dernier, elle aurait certainement perdu ce match. Sous la bonne influence de son clan, elle n’est pas complètement sereine mais elle ne perd plus pied comme ce fût le cas auparavant. Le calme enfin revenu, elle refaisait son retard avant de porter le coup de grâce à 6-5. Le deuxième set était une formalité pour Cornet qui se détachait en milieu de manche. Déboussolée, Koehler ne marquait plus qu’un point dans les trois derniers jeux. « J’ai l’impression de débuter une deuxième carrière. J’ai été numéro 11 mondiale à 19 ans et j’espère vivre d’autres grands moments. » Pourquoi pas cette année ?

Mladenovic fonce vers Stosur

Kristina Mladenovic attendait ça depuis longtemps. Battue quatre fois au 1er tour à Roland-Garros, la Française espérait enfin franchir ce cap. Opposée à l’Américaine Lauren Davis, 65e à la WTA, elle avait une belle occasion d’accéder au 2e tour. Mladenovic la saisissait à pleines dents en écrasant le premier set 6-0. Tout réussissait à la Française à 100 % en première balle quand la joueuse US ne marquait aucun point sur sa 2e balle. 25 point à 9, un massacre en 24 minutes. Le deuxième acte n’était pas aussi tranquille. Davis s’était ressaisie en quelques minutes et s’offrait même le service de la Française. Mais Mladenovic s’accrochait, notamment à 2-3 en sauvant 5 balles de break. La 46e mondiale venait à bout de ce jeu interminable (onze minutes). Les débats étaient équilibrés mais elle s’en sortait au courage à 7-5. « C’est une belle émotion de passer le 1er tour ici, à la maison. Je suis contente de m’être sortie de ce match. Davis, c’est une bonne machine qui court partout avec du lift du fond du court. » Si elle aime les machines, Mladenovic va être servie. Au 2e tour, elle sera opposé à l’Australienne Samantha Stosur, finaliste en 2010.

Vidéo: la balle de match d'Alizé Cornet

Voir la video

Vidéo: la réaction de Cornet après son match

Voir la video

Vidéo: Mladenovic gagne pour la première fois à Roland-Garros

Voir la video