Contador fait le bonheur des autres

Contador fait le bonheur des autres

Publié le , modifié le

La sanction d'Alberto Contador pour deux ans, à la suite à son contrôle positif au clenbutérol, modifie le palmarès de deux épreuves majeures : le Tour de France 2010 et le Giro 2011. Si certains de ses adversaires se frottent les mains de son déclassement, il pousse aussi à s'interroger sur la présence ou non de la Saxo Bank dans le World Tour. Alors, à qui profite le crime ?

Le malheur des uns… En condamnant Alberto Contador et en lui retirant le bénéfice de ses victoires depuis juillet 2010, le Tribunal arbitral du sport (TAS) a chamboulé le palmarès de nombreuses épreuves cyclistes. A commencer par la plus importante de toutes, le Tour de France 2010, remporté pour la troisième fois par le coureur espagnol en 2010. Le déclassement de Contador profite à Andy Schleck. Deuxième de la Grande Boucle cette année-là pour 39 secondes, le Luxembourgeois se voit récupérer la première place sur tapis vert. Sa première grande victoire après avoir cumulé les places de dauphin lors des plus grandes compétitions (Tour de France 2009, 2011 - Giro 2007).

Le jeu des selles musicales

Le retrait de Contador au palmarès redistribue également les cartes du Giro 2011 remporté par le Madrilène. La victoire revient à l'Italien Michele Scarponi devant Vincenzo Nibali et John Gadret. Petit cocorico pour le coureur français qui devient le premier tricolore depuis Richard Virenque (Tour de France 1997) à grimper sur le podium d'un grand tour. En revanche, les plus mauvaises langues pourront jaser puisque Scarponi avait lui-même été suspendu deux ans pour dopage entre 2006 et 2008 après avoir avoué s'être fourni en produits dopants auprès du docteur Fuentes. Plus anecdotique, le protégé de Bjarne Riis est également destitué de sa place de vice-champion d'Espagne sur route acquise en 2011.

Dernier point délicat découlant de cette sanction : la présence ou non de la Saxo Bank, dans le groupe mondial. C'est l'ancien coureur français Jacky Durand (deux fois champion de France en 1993 et 1994, Tour des Flandres 1992) qui fait cette réflexion amusée sur son compte Twitter : "Nos amis statisticiens vont avoir du boulot… Et les points au World Tour ? Saxo Banks ? Encore en 1ère division ?" Le déclassement de l'ancien coureur Astana pourrait avoir de lourdes conséquences pour sa formation actuelle.

Enfin, une mauvaise nouvelle n'arrivant jamais seule. Contador pourrait être condamné par l'Union Cycliste Internationale à payer une amende de près de 2,5 millions d'euros. L'équivalent des gains et primes remportés par le coureur de 29 ans depuis juillet 2010. Suffisant juridiquement, mais bien trop peu pour laver l'affront fait au cyclisme.

Les victoires de Contador en 2011 annulées par le TAS et le nom du deuxième :

2e étape du Tour de Murcie: Denis Menchov (RUS)
3e étape du Tour de Murcie (contre-la-montre): Jérôme Coppel (FRA)
Classement final du Tour de Murcie: Jérôme Coppel (FRA)
3e étape du Tour de Catalogne: Michele Scarponi (ITA)
Classement final du Tour de Catalogne: Michele Scarponi (ITA)
4e étape du Tour de Castille et Leon (contre-la-montre): Richie Porte (AUS)
9e étape du Giro: Jose Rujano (VEN)
16e étape du Giro (contre-la-montre): Vincenzo Nibali (ITA)
Classement final du Giro: Michele Scarponi (ITA)

Vincent Fossiez @VincentFossiez