Alberto Contador
L'Espagnol Alberto Contador, leader de la Saxo Bank | AFP - LIONEL BONAVENTURE

Contador et Saxo Bank ont le sourire

Publié le , modifié le

Si beaucoup estiment que le parcours 2012 saura satisfaire tous les coureurs, certains semblaient plus réjoui que d'autres au moment de l'annonce du tracé de la 99e édition de la Grande Boucle, mardi, à Paris. Du côté de la formation danoise Saxo Bank, l'heure est plutôt à l'optimisme car, s'il parvient à se sortir de son affaire de dopage, "El Pistolero" sera un des principaux prétendants à la couronne. Evans n'aura alors qu'à bien se tenir.

De la montagne et 3 contre-la-montre

Comme tous les ans, après la découverte du futur parcours du Tour, les pronostics vont bon train. Et une fois n'est pas coutume, le nom d'Alberto Contador était sur toutes les lèvres A commencer par celle de son directeur sportif Philippe Mauduit qui n'a pas caché sa satisfaction. "L’homogénéité du parcours laisse des ouvertures sur l’ensemble du Tour. Ce n’est pas le même tour que l’an dernier mais on retrouve le même état d’esprit avec un parcours propice aux attaques. Ça laisse augurer du spectacle !" Et ce malgré un faible nombre de grandes étapes de montagne. "Je pense qu’on va avoir quelques surprises dans les Alpes et même dans les Pyrénées avec les nouveaux cols", concède Philippe Mauduit.

Si Contador sera bien évidemment attendu en montagne, son terrain de prédilection, les trois contre-la-montre individuels ont également de quoi lui donner le sourire. "C'est un parcours que j'aime bien et les deux contre-la-montre totalisant 100 kilomètres me rendent optimiste", a-t-il confirmé. Même commentaire de la part de son patron, Bjarne Riis, qui a jugé ce parcours "très intéressant" après s'être assuré que plusieurs des nouvelles difficultés proposées dans les massifs intermédiaires ont de forts pourcentages. "Quoi qu'il en soit, il va falloir prendre la voiture et se rendre sur le terrain pour voir", estime Philippe Mauduit qui préfère ne pas s'emballer prématurément.

Avant cela, la formation Saxo Bank devrait en savoir plus sur le sort - et l'avenir - de son champion. Alberto Contador doit en effet comparaître devant le Tribunal arbitral du sport (TAS) entre les 21 et 24 novembre. Le TAS statuera sur l'affaire de dopage au clenbutérol dans laquelle l'Espagnol est impliqué. S'il venait à être blanchi, Contador deviendrait alors le principal prétendant à la victoire sur le Tour 2012. Une course qu'il a déjà gagné à trois reprises et sur laquelle il "souhaite miser". "Pas dans un esprit de revanche" mais "pour courir". "Pour la gagne", pense pour sa part Philippe Mauduit.

Voir la vidéo-->Voir la video

Isabelle Trancoën