Clément foudroyé aussi par les crampes

Publié le , modifié le

Arnaud Clément, qui dispute son quinzième et dernier Roland-Garros, a été pris de crampes lors de la conférence de presse qui a suivi sa victoire contre le Russe Alex Bogomolov Jr, qui avait abandonné à cause de... crampes après 4h et 20 minutes de jeu.

L'Ironie du sort est parfois cocasse. L'Aixois avait bénéficié de l'abandon de son adversaire - lui aussi perclus de crampes - alors qu'il s'apprêtait à jouer une balle de match.  Après la rencontre, il semblait encore fringant malgré ses 34 ans. Pas tant que cela puisque la fatigue et la tension l'ont rattrapé alors qu'il remplissait ses obligations vis-à-vis des médias. 

Juste après avoir répondu aux questions de la presse écrite et avant d'en faire autant pour les radios, il a été pris d'une crampe à la cuisse qui l'a contraint à cesser de répondre aux questions. Dégoulinant de sueur et après avoir du s'allonger à même le sol, il a quitté la salle d'interview accompagné d'un kinésithérapeute du tournoi, afin d'éviter tout risque de chute. A se demander ce qui ce serait produit si le Russe avait pu continuer la rencontre.  

Mathieu Baratas