Chris Froome et Richie Porte
Chris Froome et Richie Porte à l'arrivée au sommet de l'Alpe d'Huez | DIRK WAEM / BELGA MAG / BELGA/AFP

Chris Froome distancé et sanctionné

Publié le , modifié le

Le maillot jaune Christopher Froome (Sky), intouchable depuis le début du Tour de France, a donné ce jeudi des premiers signes de faiblesses. Souffrant d'hypoglycémie, il a laissé partir deux concurrents et s'est ravitaillé dans une zone non-autorisée. Bilan : une pénalité de 20 secondes.

Dans la deuxième ascension de l'Alpe d'Huez, Chris Froome a placé deux accélérations fatales. La seconde lui a même permis de se débarrasser de son plus sérieux rival, Alberto Contador (Saxo). Mais lorsque Nairo Quintana (Movistar) et Joaquim Rodriguez (Katusha) sont revenus à sa hauteur, le Britannique a levé le pied. Visiblement mal en point, il a alors demandé à son équipier Richie Porte de se laisser décrocher pour lui chercher de quoi manger auprès d'une voiture. 

"J’ai demandé un peu de sucre", a-t-il confirmé au micro de France Télévisions, à l'issue de l'étape. "J’avais un peu d’hypoglycémie. Deux fois l’Alpe d’Huez, c’est dur". Certes, mais c'est interdit : les coureurs n'étaient en effet plus autorisés à se ravitailler après l'entame de la dernière difficulté du jour. 

"Techniquement, ce n'est pas moi"

Froome a terminé son étape au courage, dans la roue de Richie Porte. L'Australien, plus que jamais dans son rôle de lieutenant, a sans doute limité les dégâts au général pour son leader, lequel aurait sans doute perdu plus de temps sur le duo Quintana/Rodriguez s'il n'avait rien pu manger. Finalement, Froome et son équipier écopent de la même sanction : 20 secondes de pénalité au général, et une amende de 200 francs suisses (environ 161,5€). Le directeur sportif de la formation Sky, Nicolas Portal, s'est vu infliger pour sa part une amende de 1000 francs suisses (environ 808€).

"Techniquement, ce n'est pas moi qui me suis ravitaillé à la voiture. C'est Richie", a réagi Froome, qui estime que "si c'est cela une mauvaise journée, cela me va". Le maillot jaune possède en effet, malgré la pénalité, une avance toujours aussi confortable sur Alberto Contador (+5'11), avant la 19e étape. 

L'étrange changement de vélo de Contador

L'Espagnol, toujours 2e au classement général, s'est lui aussi trouvé sous le feu des critiques. En cause ? Un soudain changement de monture, à 20 kilomètres de l'arrivée, alors que l'UCI venait d'annoncer qu'elle contrôlerai les vélos à l'arrivée. Simple problème mécanique ? C'est ce qu'assure le directeur sportif des Saxo-Tinkoff, Philippe Mauduit. 

Vidéo : Froome en hypoglycémie

Voir la video

Classement général après la 18e étape :
1. Chris Froome (GBR/SKY) 71h02:19.
2. Alberto Contador (ESP/SAX) à 5:11.
3. Nairo Quintana (COL/MOV) 5:32.
4. Roman Kreuziger (CZE/SAX) 5:44.
5. Joaquim Rodriguez (ESP/KAT) 5:58.
6. Bauke Mollema (NED/BKN) 8:58.
7. Jakob Fuglsang (DEN/AST) 9:33.
8. Michael Rogers (AUS/SAX) 14:26.
9. Michal Kwiatkowski (POL/OPQ) 14:38.
10. Alejandro Valverde (ESP/MOV) 14:56.

Gaétan Scherrer @GaetanScherrer