Chris Froome
Chris Froome | PASCAL GUYOT / AFP

Chris Froome s'en rapproche

Publié le , modifié le

Prudent, Chris Froome persiste à croire que "le Tour n'est pas encore gagné". Mais sa performance sur le contre-la-montre du Mont-Saint-Michel (2e à 12'' du vainqueur Tony Martin) fait office de nouveau coup de massue sur ses concurrents. Alejandro Valverde, Roman Kreuziger et Alberto Contador accusent désormais plus de trois minutes de retard au général.

S'il avait déjà fait très mal au moral de ses adversaires dans l'ascension d'Ax-3-Domaines, samedi dernier, Chris Froome a peut-être tué tout suspense en Basse-Normandie. Surpuissant sur les 33 kilomètres du contre-la-montre individuel remporté par l'Allemand Tony Martin, le Britannique de la formation Sky a confirmé qu'il était aussi bon rouleur que grimpeur. Et qu'il était donc aussi, selon toute vraissemblance, intouchable jusqu'aux Champs-Élysées. 

Quintana perd tout

A moins d'une très grosse défaillance dans les Alpes, où doivent encore se dérouler plusieurs étapes décisives, l'ex-dauphin de Bradley Wiggins ne quittera plus la tête du classement général. Alejandro Valverde, son suivant, accuse dorénavant 3'25 de retard. Alberto Contador, lequel a perdu deux précieuses minutes sur la route de la plus célèbre abbaye de France, remonte au pied du podium au général, mais à 3'54 de Froome. Un gouffre, quand on se souvient la facilité avec laquelle le leader de la Sky avait contrôlé ses adversaires dans la deuxième étape pyrénéenne vers Bagnères-de-Bigorre.

Le grimpeur Nairo Quintana, particulièrement impressionnant le week-end dernier, est quant à lui le grand perdant du jour. Le jeune Colombien (23 ans) a non seulement concédé plus de trois minutes au Maillot Jaune -il est désormais 8e à 5'18- mais a aussi perdu son maillot blanc au profit du Polonais Michal Kwiatkowski.

"Un peu mort"

"Comme on l'a vu dimanche, les autres équipes vont jeter toutes leurs forces contre nous", redoute encore le Maillot Jaune. "Il va falloir contrôler ça au mieux, avec notre équipe. Dans les Alpes, il y a un  enchaînement de journées qui seront dures, les équipes vont vraiment nous tester", 

"L'objectif, pour moi aujourd'hui, était de prendre le maximum de temps possible à mes principaux adversaires. Je ne suis pas déçu", s'est réjoui Froome, qui a concédé qu'il était "un peu mort". Une souffrance toute relative : ses adversaires, eux, sont déjà à terre. 

Vidéo : La réaction de Froome

Voir la vidéo-->Voir la video

Le classement général après la 11e étape : 

1. Chris Froome (GBR/SKY) 42h29:24.
2. Alejandro Valverde (ESP/MOV) à 3:25.
3. Bauke Mollema (NED/BKN) 3:37.
4. Alberto Contador (ESP/SAX) 3:54.
5. Roman Kreuziger (CZE/SAX) 3:57.
6. Laurens ten Dam (NED/BKN) 4:10.
7. Michal Kwiatkowski (POL/OPQ) 4:44.
8. Nairo Quintana (COL/MOV) 5:18.
9. Rui Costa (POR/MOV) 5:37
10. Jean-Christophe Péraud (FRA/ALM) 5:39