Tour de France Chavanel Sylvain Quick Step 06 2010
Sylvain Chavanel | DR

Chavanel: "Plein de choses à faire"

Publié le , modifié le

Avec son maillot de champion de France sur le dos et ses 2 victoires conquises l'an dernier sur les routes du Tour, Sylvain Chavanel (Quick-Step) aborde la Grande Boucle avec beaucoup d'appétit: "J'ai des objectifs plein la tête, il y a plein de choses à faire. Je donnerai le maximum." Mais il veut garder ses objectifs à court terme: "Pour jouer le classement général, il faut être régulier. Est-ce que le stage en montagne m'a fait du bien? L'avenir nous le dira."

- Avez-vous récupéré de votre victoire au Championnat de France ?
- "Ca a été une semaine assez cool. J'ai commencé à bien récupérer à partir de mercredi, au bout de deux jours. Sur les classiques, je mets toujours 48 heures à bien récupérer. Vu l'effort que j'ai fourni, c'est assez logique, j'étais vraiment, vraiment détruit !"

- Votre titre de champion de France vous met-il plus de pression sur les épaules, comparé à l'an passé ?
- "Non, je le vis très bien, c'est mon onzième Tour, j'ai l'expérience de cette course. C'est vrai que j'ai le maillot et que donc tout le monde va me regarder. Mais je ne me mets pas plus de pression. J'ai des objectifs plein la tête, il y a plein de choses à faire. Je donnerai le maximum."

- Allez-vous jouer le classement général ?
- "Tout le monde veut que je fasse le classement général. Je n'ai pas envie d'annoncer que je fais le classement général. Jusqu'à présent, je me suis basé sur les courses d'un jour, je vais essayer de garder ce tempérament, gagner une étape en prenant la première semaine avec chaque étape comme une classique. Je ne veux pas changer mon fusil d'épaule. Ma meilleure place au général, c'est 19e en 2009. C'est sûr qu'on veut toujours mieux faire, mais je ne me prends pas la tête là-dessus. Si ça doit venir, ça viendra."

- Vous avez fait une grosse préparation dans les Pyrénées. N'est-ce pas pour être en mesure de jouer le classement général ?
- "J'ai fait le stage pour gagner le titre de champion de France, ce que j'ai réussi à faire (sourire), et être bien sur le Tour. Je n'ai pas d'arrière-pensée sur le classement général parce que j'ai toujours une 'journée sans' en montagne. Pour jouer le classement général, il faut être régulier. Est-ce que le stage en montagne m'a fait du bien ? L'avenir nous le dira."

- Quelles étapes avez-vous ciblées ?
- "Je n'ai pas ciblé d'étapes en particulier, il y en a de très belles. je n'ai pas de +bons de sortie+ comme certains. C'est le peloton qui décide de l'échappée. Je suis en condition, j'ai préparé le Tour comme il faut, il n'y a pas de raison. J'ai réussi les autres années, je ne vois pas pourquoi je ne réussirai pas cette année; Surtout avec le maillot de champion de France !"

- Le maillot à pois est-il un objectif envisageable ?
- "Je n'y pense pas parce que le règlement ne me le permet pas vu qu'on double les points dans le dernier col."

- Pouvez-vous faire mieux que l'an dernier ?
- "C'est la vie, j'ai fait un Tour exceptionnel l'an dernier au niveau des victoires d'étape. Si je peux en gagner au moins une, ce serait bien. Mais les années ne se ressemblent pas. Je ne me mets pas de pression. J'ai gagné le championnat de France, j'ai fait deuxième du Tour des Flandres, ma saison est déjà bien entamée."

AFP