Sylvain Chavanel (Quick Step) maillot champion de France TDF 2011
Sylvain Chavanel, champion de France en titre | AFP - Lionel Bonaventure

Chavanel : "J'ai essayé"

Publié le , modifié le

Comme tout les 14 juillet, le champion de France en titre était attendu de pied ferme par le public du Tour de France. Malheureusement pour Sylvain Chavanel, les 211km qui séparaient Cugnaux de Luz-Ardiden ne lui ont pas permis de briller. Le Français de la Quick Step termine en 60e position, à 5 minutes du vainqueur Samuel Sanchez.

Ce matin, aux alentours du bus de la Quick Step, le public se massait pour le voir. Ou plutôt pour les voir. Sylvain Chavanel et son nouveau vélo étaient en effet les principales attractions avant le départ de la 12e étape. Aux couleurs tricolores, le vélo "spécial 14 juillet" de Sylvain Chavanel, champion de France en titre, avait vraiment de l'allure. Surnommé La Machine comme on pouvait le lire sur son vélo, Chavanel s'apprêtait donc à porter doublement le bleu-blanc-rouge. Et affichait un sourire des grands jours.

Après plus de six heures d'efforts dans les Pyrénées, la fierté d'avoir porté le maillot tricolore était intacte même si la fatigue était bien présente. "C’est pas la grande condition mais j’ai essayé, a expliqué Chavanel sur la ligne d'arrivée. Je préfère être devant, gérer mon effort mais c’était une étape difficile. Le prinicpal c’est que je me sente de mieux en mieux. On va voir ce que ça va donner sur la fin du Tour". Après les Pyrénées, il y aura les Alpes mais le natif de Châtellerault doute quelque peu de son état de forme pour espérer y faire un résultat : "Je ne sais pas car il y a quand même beaucoup de coureurs devant." Et "Chava" de conclure : "C’est pas forcément mon Tour cette année."

Isabelle Trancoën