Tour de France Charteau
Anthony Charteau | Florent Brard

Charteau: "Cela fait du bien à la tête"

Publié le , modifié le

Anthony Charteau, le capitaine de route des B.Box, a fait un sacré numéro lors de cette 8e étape entre Tournus et la Station des Rousses. "Chartix", comme on le surnomme, termine 20e de l'étape... Il revient sur sa course.

"J’étais à fond. C’est un peu une surprise pour moi. Au début d’étape je pensais travailler pour Pierre Rolland puis finalement je me suis retrouvé en haut du Col de la Ramaz avec le groupe Contador. J’ai demandé à Didier Rous, mon directeur sportif, si je devais attendre Pierre et il m’a dit que non, il était important pour le classement par équipes que j’arrive devant. Je pense que je manque un peu d’habitude pour gérer ces montées surtout avec les grands coureurs qu’il y avait autour de moi.

Un certain moment je me suis emballé avec tout le public qu’il y avait sur le bord des routes. Comme je suis un bon descendeur, j’ai voulu prendre un peu d’avance à quelques kilomètres de la fin du col en m’échappant. Mais je me suis finalement relevé. Il n’y avait plus qu’à géré la dernière montée. C’est intéressant quand on est devant. Cela fait du bien à la tête et au moral. On se met un peu à rêver mais après on redescend vite sur terre. C’est bon signe pour moi pour les prochaines étapes de montagne. Déjà, lors du Giro je m’étais aperçu, avant que je tombe, que j’avais bien progressé en montagne.

Malgré cette étape, mon objectif n’a pas changé. Je vais toujours aider Pierre Rolland au classement général. Malheureusement, je suis tombé en début de Tour et j’ai mis un peu de temps à me remettre. Lors de l’étape de samedi, j’ai vite décroché. Cette fois, j’ai voulu faire honneur à mon rôle de capitaine de route et j’ai voulu montrer à toute mon équipe que j’avais le sens du sacrifice. Je voulais courir devant pour leur donner un coup de main".

Gilles Gaillard