Le Japonais Daiya Seto
Le Japonais Daiya Seto | AFP - STEPHANE KEMPINAIRE / DPPI

Record du monde et titre mondial pour le Japonais Seto devant Le Clos sur 200m papillon

Publié le , modifié le

La 1re journée des championnats du monde de natation en petit bassin à Hangzhou a déjà été marquée par une course. En finale du 200m papillon masculin, le Japonais Daiya Seto et le Sud-Africain Chad Le Clos se sont livrés une dernière ligne droite dantesque. A l'arrivée, le Nippon s'impose d'un souffle en 1:48.24, devant le double champion du monde en titre (1:48.32). Seto, médaillé d'argent en 2014, bat du même coup le record du monde en petit bassin.

Chad Le Clos a trouvé son maître. Pourtant, il est une référence en papillon. Champion olympique du 200m à Londres en 2012, vice-champion olympique du 100m à Londres puis Rio en 2016, quadruple champion du monde en grand bassin (100m papillon en 2013 et 2015, 200m en 2013 et 2017), il était aussi double tenant du titre sur la distance en petit bassin. Mais Daiya Seto lui a soufflé la première place sur le podium.

Au terme d'un final incroyable, les deux hommes se sont livrés une grande bataille. Et Daiya Seto, vice-champion du monde en 2014 derrière le Sud-Africain, a cette fois conservé un petit avantage. Au chronomètre, 8 centièmes d'avance pour le Nippon qui font tout son bonheur. Un premier titre mondial dans cette discipline, et en plus, un record du monde à la clé. Car jusque-là, le nageur de 24 ans avait jusque-là brillé sur 400m 4 nages (en or en petit bassin en 2012 et 2014, en grand bassin en 2013 et 2015).

Championnats du Monde de Natation