Le Russe Kirill Prigoda
Le Russe Kirill Prigoda | AFP - XINHUA

Mondiaux en petit bassin - Nouveau record du monde du 200m brasse pour le Russe Prigoda

Publié le , modifié le

Abonné jusque-là aux 3e places mondiales, Kirill Prigoda a conquis l'or sur 200m brasse lors des championnats du monde en petit bassin à Hangzhou. Le Russe a fini sa course en 2:00.16, établissant un nouveau record du monde de la distance. A 22 ans, il monte enfin sur la plus haute marche du podium. Mehdy Metella finit au pied de la boite (4e), mais le Marseillais a battu le record de France du 100m papillon, course remportée par le Sud-Africain Chad Le Clos qui conquiert pour la 4e fois de suite cette couronne mondiale.

Un grand sourire et certainement un soulagement immense. Au terme d'une superbe course, Kirill Prigoda est devenu champion du monde du 200m brasse, pour la première fois de sa carrière. Après avoir goûté aux podiums planétaires à trois reprises (bronze aux Mondiaux en petit bassin en 2014 sur 200m brasse et à ceux en grand bassin en 2017 sur 100m brasse et relais 4x100m 4 nages), le voilà sacré. Il n'a que 22 ans, mais a relégué le record du monde de la distance en petit bassin derrière lui. L'Allemand Marco Koch, qui détenait cette meilleure marque (2:00.44) et a été champion du monde en petit bassin sur cette distance en 2014 et en grand bassin en 2015, a pris la 3e place de cette finale.

Sur la deuxième marche du podium, le Chinois Qin Haiyang qui, en 2:01.15, a battu le record national et le record d'Asie. Il devient même le 4e nageur le plus rapide de l'histoire.

Le Clos dompte Dressel, Metella 4e

Chad Le Clos a, pour sa part, raflé une nouvelle breloque en or. Vaincu la veille par le Chinois Daiya Seto dans une finale du 200m papillon dont il était le double tenant du titre, le Sud-Africain a cette fois gardé une petite avance. Dans un final enlevée, le nageur de 26 ans a pris le meilleur sur l'Américain Caleb Dressel. Le septuple champion du monde 2017 (50m NL, 100m NL, 100m papillon, 4x100m NL, 4x100 4 nages, 4x100m NL mixte, 4x100m 4 nages mixte) a fini à un souffle de Le Clos (21 centièmes), qui est désormais quadruple tenant du titre. Sur la troisième marche du podium, le Chinois Zhuhao Li.

Et derrière tout ce beau monde, Mehdy Metella s'empare de la 4e place. Le nouveau chef de file de la natation tricolore chez les hommes bat, en 49.45, le record de France. "Je suis un peu déçu de faire 4e mais je suis content de mon temps", analysait le Marseillais. Les consignes avant ma course étaient de me concentrer uniquement sur moi et sur ma finale. Le but était de faire les choses du mieux possible et de voir ce que ça donnait."

Championnats du Monde de Natation