Florent Manaudou - Kazan 2015
Florent Manaudou, champion du monde du 50m nage libre | AFP - MARTIN BUREAU

Mondiaux de Kazan : Manaudou est bien le roi du sprint

Publié le , modifié le

Florent Manaudou a remporté le 50m nage libre des Mondiaux de natation à Kazan devant l'Américain Nathan Adrian et le Brésilien Bruno Fratus. Le Français, en 21'19, a survolé la course et a décroché une troisième médaille d'or dans ces championnats.

Une véritable claque. Au chrono comme à ses adversaires. Florent Manaudou a également giflé l'eau de ses immenses battoirs pour signer un authentique exploit sur ce 50 mètres. Ni la pression inhérente à cette épreuve, ni le bluff tenté par Ntahan Adrian en chambre d'appel et sur les plots où l'Américain a fait attendre les autres concurrents, n'ont eu raison de la sérénité du Tricolore. Ce dernier, longtemps catalogué comme un partant extraordinaire à la coulée performante mais à la nage frustre a démontré en Russie qu'il était désormais au point sur tous les plans. Parti comme une balle, il a su augmenter son avance sur ses rivaux alors qu'avant il se contentait de la maintenir. Une différence qui se traduit au niveau chronométrique puisque 33 centièmes d'avance sur le 2e, c'est un véritable gouffre sur cette distance. Comme quoi sur une longueur de bassin, il y a vraiment lui et les autres.

La victoire de Manaudou en vidéo : 

Manaudou décroche son troisième titre en Russie, performance que même sa soeur Laure n'avait jamais accomplie, après avoir commencé sa semaine avec le titre sur le relais 4x100 m libre messieurs avec Fabien Gilot,  Mehdy Metella et Jérémy Stravius, puis son premier or individuel mondial sur le  50 m papillon non olympique. Mais c'est bien pour le titre sur l'aller simple en libre que le nageur bleu avait fait le déplacement dans le Tatarstan. Il repart avec le temps le plus rapide (21'19) jamais réalisé sans combinaison. Manaudou est définitivement "or"-normes. 

La réaction de Manadou : 

Julien Lamotte