Camille Lacourt
Camille Lacourt est le favori sur 50m dos | CHRISTOPHE SIMON / AFP

Mondiaux de Kazan: Lacourt autoritaire, Stravius et Santamans dans le rythme

Publié le , modifié le

Médaillé d'argent du 100m dos à Kazan, Camille Lacourt s'est qualifié pour les demi-finales du 50m dos en réalisant ni plus ni moins que le meilleur temps des qualifiés avec un joli 24.56. Jérémy Stravius sera lui aussi présent cet après-midi avec 24.95 (7e temps). Alignée sur le 50m nage libre, Anna Santamans s'est qualifiée pour les demi-finales. La Française a réussi 24.90, soit le 10e temps de la matinée.

Une fois n'est pas coutume, la matinée a été excellente pour la natation française dans la Kazan Arena ! Bien emmené par Camille Lacourt, le clan français s'est régalé. Le Marseillais, déjà médaillé d'argent lors du 100m dos, s'est permis le luxe de remporter sa série du 50m et de réaliser le meilleur temps de la matinée en égalant sa meilleure performance de la saison en 24.56. Lacourt a devancé l'Américain Matt Grevers (24.68) et les Australien Ben Treffers (24.74) et Mitchell Larkin (24.77). Aligné dans la dernière série, Jérémy Stravius s'est imposé malgré une petite erreur (trop collé la ligne à sa droite) en 24.95, soit le 7e temps des qualifiés pour les demi-finales. Les deux Français ont rendez-vous cet après-midi pour une place en finale.

Santamans qualifiée

Anna Santamans avait bien lancé la matinée française en se qualifiant elle aussi pour les demi-finales mais sur 50m nage libre. En lice dans la 12e et dernière série, la Française a pris la 5e place d'une course très rapide en 24.90. Elle est à une distance respectable de Cate Campbell, meilleur temps de la matinée en 24.40. La Française peut croire en une qualification pour la finale cet après-midi.

Petite déception pour le relais 4x100m nage libre mixte français composé de Lorys Bourelly, Clément Mignon, Cloé Hache et Margaux Fabre qui termine seulement avec le neuvième temps des séries du matin en 3.28.29. Les Français sont éliminés pour 43 centièmes précisément. Damien Joly a fait de son mieux sur le 1 500m en réalisant son record personnel en 14.58.79 mais c'est insuffisant pour passer en finale. Le Français fait le 10e temps du matin.

Battue sur le 100m brasse par Yuliya Efimova, à qui elle reproche son contrôle antidopage qui a conduit à une suspension en janvier 2014, Ruta Meilutyte comptait bien remettre les pendules à l'heure sur 50m brasse. Chose faite avec la meilleure performance mondiale de la saison en 29.74, soit une demi-seconde d'avance sur Alia Atkinson (30.27). Efimova, en 30.45, réalise le 5e temps de la matinée.

Cet après-midi, Florent Manaudou (50m NL) et Mehdy Mettela seront en lice pour une médaille (en direct dès 16h25 sur France 2 et le site et les applis de Francetvsport).

Christophe Gaudot @ChrisGaudot