Manuel grille Sjöström sur 100 m, Metella épate encore

Manuel grille Sjöström sur 100 m, Metella épate encore

Publié le , modifié le

Surprise sur le 100 m féminin ! L'Américaine Simone Manuel a battu la Suédoise Sarah Sjöström, grande favorite de l'épreuve après son record du monde battu il y a quelques jours lors du relais. De son côté, Mehdy Metella s'est qualifié pour la finale du 100m papillon en battant le record du France (51'06). Record national également pour Mélanie Henique, qui a décroché son billet pour la finale du 50m papillon (25'63).

La première femme à descendre sous les 52 secondes sur 100m est humaine avant tout. Sous la pression constante de Simone Manuel qui avait réussi à s'accrocher à la vague scandinave, Sarah Sjöström, bien partie pour améliorer son record du monde (51'71) réalisé quelques jours plus tôt en finale du relais 4x100m, s'est complètement désunie dans les 25 derniers mètres pour laisser Manuel lui souffler l'or ! C'est déjà la 3e médaille du plus beau métal pour l'Américaine, déjà sacrée sur 4x100 m nage libre et 4x100 m mixte, et qui a battu le record des Etats-Unis (52'27).

De son côté la Russe Yiliya Efimova a été sacrée sur 200m brasse en survolant la course et en établissant une nouvelle meilleure marque mondiale de l'année en 2'19''64. La médaille d'argent est revenue à l'Américaine Bethany Galat (2'21''77) et le bronze à la Chinoise Shi Jinglin (2'22''93). La championne du monde du 100 m brasse, l'Amércaine Lilly King a pris la 4e place en 2'22''11.

La bonne surprise de la journée pour les Bleues est venue de Mélanie Henique, qui a réalisé le 3e temps des demi-finales du 50m papillon (25'63, nouveau record de France). En revanche, sa compatriote Beryl Gastaldello n'a pas franchi le cut.

La victoire de Manuel en vidéo : 

Chez les hommes, sur 200m dos, Le Russe Evgeny Rylov, âgé de 20 ans, a remporté son premier titre mondial en 1'53''61, en battant le record d'Europe. Rylov a devancé les Américains Ryan Murphy (1'54''21) en argent et Jacob Pebley (1'55''06) en bronze. La Russie a d'ailleurs réussi un beau doublé sur 200m puisque Anton Chupkov s'est imposé en brasse en 2'06''96 (record d'Europe) et devançant les Japonais Yasuhiro Koseki et Ippei Watanabe. Dans les épreuves de sprint, c'est Caeleb Dressel, la nouvelle star US, a encore une fois impressionné lors des demi-finales du 50m nage libre. En 21'29, il a devancé le Russe Morozov et l'Anglais Proud. Nathan Adrian, 4e, est qualifié. Dans la seconde course, moins rapide, le Brésilien Bruno Fratus a réalisé le meilleur temps (21'60).

Dressel, jamais rassasié, est ensuite revenu disputer, et écraser les demi-finales du 100 m papillon. En 50'06, il a mis une claque à toute la concurrence. Schooling, le champion olympique en titre (50'78), le vétéran Cseh (51'16) et surtout Mehdy Metella (51'06) ont tiré leur épingle du jeu. En revanche, c'est déjà terminé pour le double champion du monde en titre, le Sud-Africain Chad Le Clos, 7e de sa demi-finale. 

La demi-finale du 100m papillon de Dressel et Metella

Julien Lamotte