Le relais 4x100m français, champion du monde à Kazan : Medhi Metella, Florent Manaudou, Fabien Gilot et Jérémy Stravius (de gauche à droite).
Le relais 4x100m français, champion du monde à Kazan : Medhi Metella, Florent Manaudou, Fabien Gilot et Jérémy Stravius (de gauche à droite). | AFP

Le 4 x 100 m français conserve son titre mondial devant la Russie et l'Italie

Publié le , modifié le

Intouchables depuis les JO 2012, les Bleus ont conservé leur couronne mondiale sur le relais 4 x 100 m nage libre, dimanche, à Kazan. Le quatuor composé de Mehdy Metella, Florent Manaudou, Fabien Gillot et Jérémy Stravius s’est imposé en 3’10’’74, devant la Russie (3’11’’19), pourtant poussée par son public, et l’Italie (3’12’’53).

Ce quatuor évolue sur une autre planète. Trois ans qu’il écrase le relais 4 x 100 m nage libre. Dimanche, Mehdy Metella, Florent Manaudou, Fabien Gillot et Jérémy Stravius ont conquis un nouveau sacre mondial. A Kazan, devant un public russe médusé.

VIDÉO : revivez la course dans les conditions du direct 

Pour conserver sa couronne coiffée deux ans plus tôt, à Barcelone, le relais tricolore a pu compter sur un premier relais de haut vol. Metella s’est démené en battant son record personnel. Résultat : 4 petits centièmes de retard sur le Canada au moment où Manaudou s’est élancé. Deux longueurs plus tard, les Bleus comptaient 20 dixièmes d’avance sur l’Italie. Puis 15 dixièmes devant la Russie, après l’aller-retour de Gilot. Stravius a résisté dans le dernier relais. Offrant au carré magique son sixième titre consécutif sur la scène internationale.

VIDÉO : la réaction de Fabien Gilot

VIDÉO : le podium