Jour 3 - Finale - Athlétisme
STEPHANE KEMPINAIRE / DPPI MEDIA | STEPHANE KEMPINAIRE / DPPI MEDIA

Mondiaux 2019 : les virements douteux du Qatar

Publié le , modifié le

Le journal Le Monde révèle l'existence de virements suspects du Qatar vers des membres de la fédération international d'athlétisme, dans le cadre de l'attribution des Mondiaux d'athlétisme 2019.

Le Qatar a-t-il acheté ses Mondiaux d'athlétisme ? La question, malheureusement récurrente à chaque compétition qatarie, revient sur le devant de la scène aujourd'hui après les révélations du journal Le Monde sur le sujet. Dans son édition du week-end, Le Monde révèle qu'en 2011, deux virements bancaires ont eu lieu de l'entreprise qatarie Oryx Qatar Sports vers la société Pamodzi Sports Consulting, dirigée par Papa Massata Diack, fils de l'ancien président de la fédération internationale d'athlétisme (IAAF) et un des personnages centraux du système de corruption en son sein. Deux virements pour un total de plus de 2,5 millions d'euros. 

En 2011, le Qatar n'était pas parvenu à obtenir l'attribution des Mondiaux d'athlétisme 2017, battu par Londres. Mais l'état du Golfe a remporté l'attribution suivante, pour les Mondiaux 2019. Le Monde rappelle également qu'en 2011, une affaire "d'enveloppes marrons" avait déjà éclaboussé la candidature qatarie. Mais la commission d'éthique de l'IAAF avait finalement clôt le dossier, justifiant d'un manque de preuves.