Ashton Eaton
Ashton Eaton pose avec la marque incoryable qu'il a établi sur le décathlon | FRANCK FIFE / AFP

Pékin 2015: Nouveau titre et record du monde pour Ashton Eaton au décathlon

Publié le , modifié le

Ashton Eaton a remporté une nouvelle médaille d'or sur l'épreuve du décathlon et s'est en plus permis le luxe de battre une nouvelle fois le record du monde avec 9 045 points. L'Américain a réussi un ultime 1 500m de folie pour atteindre cette barre fabuleuse, battant son ancien record de six petits points. Eaton a devancé le Canadien Damian Warner (8695 pts) et l'Allemand Rico Freimuth (8561 pts). Bastien Auzeil termine 15e avec 8093 points.

Après la perche, soit la 8e des 10 épreuves, Eaton comptait 19 points de  retard sur son record de monde (9039) établi en 2012 lors des sélections  américaines à Eugene (Oregon) les 22 et 23 juin. Il devait s'approcher de son record au javelot (66,64 m), la 9e épreuve,  pour continuer à espérer. Avec 63,63 m, l'Américain restait en course. Et sur le 1500 final, Eaton devait faire mieux que 4 min 18 sec 25/100e,  alors que son record personnel était de 4 min 14 sec 48/100e, établi justement  lors de son précédent record du monde. Et Eaton a encore fait parler son talent pendant 4 min 17 sec 52/100e pour  s'offrir une nouvelle marque de référence. L'Américain est allé au bout de lui-même, épuisé au point d'afficher le  masque de la douleur au moment de poser pour les photographes devant le panneau  célébrant son record.

Premier record du monde à Pékin

Ce record du monde est le premier des 15e championnats du monde de  l'histoire, qui prennent fin dimanche. Les temps de passage de Eaton durant ces deux jours d'épreuves sont  hallucinants: 100 m  en 10 sec 23/100e, 7,88 m à la longueur, Poids (14,52 m),  Hauteur (2,01 m ), 400 m (45.00, record du monde dans un décathlon), 110 m  haies (13.69), Disque (43,34), perche (5,20 m), javelot (63,63) et 4 min 17 sec  52/100e sur 1500 m. Eaton n'avait plus disputé les +dix travaux d'Hercule+ depuis son titre  mondial en août 2013 à Moscou, ayant renoncé fin mai à Götzis (Autriche), La  Mecque des épreuves combinées, en raison de douleurs au dos. L'Américain n'était pourtant pas resté inactif. En 2014, il s'était adonné  au 400 m haies -course hors décathlon-, signant un remarquable 48 sec 69/100e à  Glasgow. En 2015, il avait préparé son retour en participant à des épreuves  individuelles, améliorant notamment ses records personnels au 400 m (45.55) et  à la perche (5,40 m). 

AFP