Bilan 6e journée Mondiaux
Le point sur la 6e journée des Mondiaux de Pékin | DR

Pékin 2015 - Ce qu'il faut retenir de la 6e journée des Mondiaux

Publié le , modifié le

Les records du monde ont tremblé lors de cette 6e journée des Mondiaux ! Que ce soit en triple saut ou au lancer du marteau où les finalistes de Pékin se sont surpassés. De la 9e médaille d'or record d'Allyson Felix, aux qualifications de Rénelle Lamote en finale sur 800m et Dafne Schippers sur 200m, on fait le point sur les temps forts du jour à Pékin.

Triple saut – Les sables émouvants

Le duel annoncé a bien eu lieu. Le bras de fer était lancé depuis les qualifications entre l’Américain Christian Taylor et le Cubain Pedro Pichardo. On savait les deux hommes capables d’aller loin. Très loin. Et ce fut le cas. Le record du monde de Jonathan Edwards – datant de 1995 – a tremblé ce jeudi dans le Nid d’oiseau. Après un début de concours assez prudent, où les deux hommes se sont neutralisés à 17,60m, l’Américain a lâché les chevaux à son dernier essai pour atterrir à 18.21m. A 8 centimètres seulement de la meilleure marque de tous les temps ! Quand on pense que son précédent record personnel était à 18,06m… A 25 et 23 ans, ces deux hommes seront bien sûr les favoris pour les Jeux Olympiques de Rio. A moins que Teddy Tamgho ne se mêle à la lutte d’ici là…

800m dames – Lamote se surpasse

Il y aura bien une française en finale du 800m ! Audacieuse, sans complexe, Rénelle Lamote a pris la direction des opérations dans sa course. En tête, la jeune française de 21 ans a montré tout son caractère pour remporter sa demie en 1:58.86. A la clé, un record personnel. Plus important encore, ce temps lui ouvre la porte d’une finale mondiale. Un vrai accomplissement. Avec le 10e temps de ces demi-finales, elle devra encore se surpasser si elle veut rêver plus grand. Mais l’objectif est déjà atteint. A noter qu’en 1:57.52 la Canadienne Dafne Bishop s’est offert le meilleur temps des demies et un nouveau record national.

 

200m dames – Schippers attend son heure

Sur le 200m dames, la hiérarchie a été respectée. Comme lors des séries, Dafne Schippers n’a pas signé le meilleur temps. Mais comme hier, la Néerlandaise a fait la plus forte impression visuelle. En contrôlant sa demie avec une marge impressionnante sur la concurrence, la Néerlandaise s’est imposée en 22.36. Le titre se disputera demain entre elle, Elaine Thompson (22.13) ou Dina Asher-Smith (22.12). Faites vos jeux !

400m – Allyson Felix un peu plus haut dans l’histoire

Et de neuf ! En survolant le tour de piste, l’Américaine Allyson Felix est entrée un peu plus au Panthéon de sa discipline en décrochant un nouveau titre mondial. Une neuvième breloque dorée qui la fait passer devant une autre légende de l’athlétisme, Carl Lewis. Chez les dames, elle n'a plus de rivales. En s’imposant en 49.26, elle signe par ailleurs la meilleure performance de l’année. Derrière elle, la Bahaméenne Shaunae Miller (49.67 PB) et la Jamaïcaine Shericka Jackson (49.99 PB) ont pourtant couru très très vite. Mais en prenant à la gorge ses adversaires avec un départ canon, Felix a su perturber leur stratégie de course. Une grande championne sait aussi courir avec sa tête.

Les autres résultats du jour :

Dans les autres épreuves de cette sixième journée, il y a bien évidemment le sacre spectaculaire et historique d’Usain Bolt sur 200m. En 19.55, la légende vivante de l’athlétisme s’est offert une 11e médaille d’or lors de Mondiaux. Insolent de facilité, il a même contrôlé sa fin de course pour finir devant Justin Gatlin (19.74). A la troisième place, on retrouve le surprenant Anaso Jobodwana qui s’est invité sur ce podium de choix en battant le record d’Afrique du Sud en 19.87.

Mais la liesse a failli accoucher d'un drame lorsque Bolt s'est fait faucher par un Segway lors de son tour de célébration. Heureusement plus de peur que de mal.

Côté français, Alexandra Tavernier a décroché pour la délégation tricolore une nouvelle médaille de bronze en lancer du marteau. Grâce à son premier jet en 74,02m, elle monte sur le podium derrière la Polonaise Anita Wlodarczyk et la Chinoise Wenxiu Zhang.

Cocorico supplémentaire grâce au 110m haies, où les trois français en lice se sont qualifiés pour la finale. Dimitri Bascou, Pierre Martinot-Lagarde et Garfield Darien tenteront tous leur chance pour une médaille demain !