Bolt devancé par Gatlin et Coleman
Bolt devancé par Gatlin et Coleman | AFP

Mondiaux 2017: Bolt détrôné pour son dernier 100 m

Publié le , modifié le

Pour l'ultime 100 m de sa carrière, le Jamïcain Usain Bolt s'est contenté de la troisième place en finale des Mondiaux d'athlétisme. C'est l'Américain Justin Gatlin -champion olympique 2004 et du monde 2005 du 100 m- qui s'est imposé en 9 sec 92/100e, devant son compatriote Christian Coleman (9.94) et donc Bolt en 9 sec 95. Le Français Jimmy Vicaut a quant à lui pris la 6e place.


"Je n'ai pas eu un bon départ, et je n'ai pas pu revenir comme je le voulais", a déploré Bolt. "Pour moi c'était une carrière brillante, j'ai reçu beaucoup de soutien tout au long de cette carrière et je l'ai beaucoup apprécié", a indiqué l'athlète bien conscient qu'il venait de vivre l'une de ses toutes dernières courses, en attendant le relais.

Plus crispé que d'habitude

C’est bien l’une des plus belles pages de l’athlétisme qui vient de se tourner ce samedi 5 août à Londres. Usain Bolt est une légende, mais même si toutes les légendes sont éternelles, le Jamaïcain vient de disputer son dernier 100 mètres. Lors de sa demi-finale, le roi Bolt avait semblé plus crispé que d’habitude. Il avait bien tourné la tête comme il le fait habituellement, mais son regard et son sourire n’affichaient pas une si grande sérénité lorsqu'il a compris qu'il finirait deuxième derrière l’Américain Christian Coleman.

Départ perdant

Et malheureusement pour le public, qui caressait l'espoir de voir cette légende empocher une 12e médaille mondiale, la finale ne s'est pas passée de la meilleure des manières. Avant même d'avoir posé son premier appui, la course a échappé à Bolt, auteur du deuxième plus mauvais temps de réaction. Habitué à effectuer des départs perfectibles, le Jamaïcain n'a cette fois pas été en mesure de rattraper son écart, laissant filer ses deux principaux rivaux, à savoir Coleman, auteur du meilleur temps des demies en 9 sec 97 et surtout Justin Gatlin, littéralement conspué par tout le stade en raison de sa suspension de quatre ans pour dopage.

L'hommage de Gatlin

"Ce n'est pas une revanche, c'est le fruit de mon travail", a déclaré Gatlin, qui à la fin de sa course, s'est incliné devant Bolt, en signe de respect. "Je suis resté très concentré, après tout ça j'ai réussi à gagner, c'est incroyable, Usain a tellement apporté à notre sport, il nous a tellement inspirés, et d'être ici à ce moment de ma carrière c'est énorme. Est-ce que je mérite ces huées, ce n'est pas à moi de le dire", a répondu Gatlin. L'Américain avait déjà battu Bolt sur 100 m d'un centième de seconde lors du meeting de Rome en 2013, mais Bolt (30 ans) n'avait plus connu la défaite dans un grand championnat depuis les Jeux de Pékin (2008). Il avait toutefois été dépossédé du titre du 100 en finale des Mondiaux 2011 à Daegu en raison d'un faux départ, synonyme d'élimination.

Cette fois, il n'y a pas eu de faux départ, mais un mauvais départ... "Je suis désolé de ne pas avoir pu terminer sur une victoire, mais je vous remercie pour votre soutien", a ainsi tenu à dire Bolt devant un stade resté sous le charme de cet incroyable champion. L’homme le plus rapide de tous les temps -avec un chrono de 9’58’’ sur 100 m et de 19’19’’ sur 200 m- est peut-être devenu un peu plus attachant encore avec cette décevante troisième place. Mais il aura l'occasion de briller encore un peu au moment de raccrocher définitivement ses pointes samedi prochain, lors du relais 4X100 m. La légende n'a pas encore dit son dernier mot.

francetv sport @francetvsport