Mo Farah 5000m
Le Britannique Mo Farah s'est qualifié pour la finale du 5000 mètres. | Jewel SAMAD / AFP

Mondiaux 2017 : Farah en finale du 5000m, Bigot dans celle du marteau

Publié le , modifié le

Cette 6e journée des Mondiaux d'athlétisme de Londres a vu quatres séries. La qualification du lancer de poids masculin a été marqué par la domination des deux Polonais Pawel Fajdek et Wojciech Nowicki mais aussi du Français Quentin Bigot qui a fait sensation. Du côté du 3000m steeple féminin, la Française Maëva Danois a été disqualifié dans une course remportée par la Kenyanne Beatrice Chepkoech. Le chouchou du public local, Mo Farah, s'est lui qualifié pour la finale du 5000m hommes où il essaiera de réaliser le doublé après avoir remporté le 10000m. Tandis que la qualification du saut en longueur féminin promet une finale très ouverte.

Quentin Bigot se qualifie facilement pour la finale du lancer du marteau

« Je suis en forme, j'ai déroulé un jet à 76 m. J'ai bien géré le stress. Ce doit être la maturité. Pas comme quatre ans en arrière où j'avais eu une crise de panique à Moscou. La finale, c'est autre chose. Mais je suis plus confiant pour la finale que pour ces qualifications qui sont toujours un coupe-gorge ». Le champion de France Quentin Bigot n’aura cette fois pas tremblé devant l’évènement. La marque à atteindre de 75,50 mètres afin de se qualifier pour la finale du lancer du marteau, n’aura pas été difficile à aller chercher pour le huitième performer mondial de l’année (77,87m). Dès son premier jet, Quentin Bigot est allé chercher les 76,11 mètres. Seuls les deux favoris de la compétition, les Polonais Pawel Fajdek et Wojciech Nowicki auront su faire mieux que lui avec des jets à respectivement 76,82 et 75,85m.

Les qualifiés :

Wojciech Nowicki (POL) – 76,85 m
Pawel FAJDEK (POL) – 76,82 m
Quentin BIGOT (FRA) – 76,11 m
Pavel BAREISHA (BLR) – 75,98 m
Bence HALASZ (HON) – 75,56 m
Dilshod NAZAROV (TJK) – 75,54 m
Nick MILLER (GBR) – 75,52 m
Aleksei SOKYRSKII (RUS) – 75,50 m
Serghei MARGHIEV (MDA) – 75,18 m
Valeriy PRONKIN (ANA) – 75,09 m
Ozkan Baltaci (TUR) – 74,69 m
Marco LINGUA (ITA) – 74,41 m

La Française Maëva Danois éliminée du 3000m steeple

Seule tricolore au départ des séries du 3000 mètres steeple féminin, Maëva Danois n'aura pu faire mieux que la 7e place de sa course (9'49''21). Le meilleur temps des séries est pour la Kenyanne Beatrice Chepkoech, et de loin, en 9'19''03.

Les qualifiées :

Beatrice CHEPKOECH (KEN) en 9'19''03
Ruth JEBET (BRN) en 9'19''52
Courtney FRIERICHS (USA) en 9'25''14
Aisha PRAUGHT (JAM) en 9'26'37''
Celliphine Chepteek CHESPOL (KEN) en 9'27''35
Emma COBURN (USA) en 9’27’’42
Genevieve LACAZE (AUS) en 9’27’’53
Winfred Mutile YAVI (BRN) en 9’28’’00
Genevieve LALONDE (CAN) en 9’31’’81
Etenesh DIRO (ETH) en 9’31’’87
Birtukan FENTE (ETH) en 9’33’’99
Belén CASETTA (ARG) en 9’35’’78
Gesa Felicitas Krause (ALL) en 9’39’’86
Hyvin Kiyeng JEPKEMOI (KEN) en 9’39’’89
Purity Cherotich KIRUI (KEN) en 9’40’’53

5000m hommes : Mo Farah en finale devant son public

Dans la première série du 5000m masculin, bien plus lente que la seconde, seuls les 5 premiers se sont qualifiés pour la finale. C’est notamment le cas du local Mohamed Farah, champion du monde de 10000m, qui aura une chance de jouer le doublé devant son public du stade olympique de Londres. Le Britannique a terminé second de sa course en 13’30’’18, juste derrière l’Ethiopien Yomif Kejelcha (13’30’’07). La seconde série, remportée par un autre Ethiopien, Selemon Barega en 12’21’’50, a donc vu 10 qualifiés.

Les qualifiés : 

Selemon BAREGA (ETH) en 12'21''50
Birhanu BALEW (BRN) en 13'21''91
Cyrus RUTTO (KEN) en 13'22''45
Patrick TIERNAN (AUS) en 13'22''52
Ryan HILL (USA) en 13'22''79
Mohammed Ahmed (CAN) en 13’22’’97
Andrew BUTCHART (GBR) en 13’24’’78
Paul Kipkemoi CHELIMO (USA) en 13’24’’88
Kemoy CAMPBELL (JAM) en 13’26’’67
Awet HABET (ERI) en 13’27’’70
Yomif KEJELCHA (ETH) en 13'30''07
Mohamed FARAH (GBR) en 13'30''18
Muktar EDRIS (ETH) en 13'30''22
Justyn KNIGHT (CAN) en 13'30''27
Aron KIFLE (ERI) en 13'30''36

Vers une finale de saut en longueur féminin très ouverte

Aucune des 12 qualifiées du saut en longueur féminin n’a atteint les 6,70 mètres afin d’atteindre la finale directement. Seules 4 participantes s'en sont approchées. 

Les qualifiées : 

Darya KLISHINA (ANA) - 6,66 m
Tianna BATOLETTA (USA) - 6,64 m
Lorraine UGEN (GBR) - 6,63 m
Ivana SPANOVIC (SER) - 6,62 m
Lauma GRIVA (LET) - 6,58 m
laudia SALMAN-RATH (ALL) - 6,52 m
Chantel MALONE (AUS) - 6,52 m
Blessing OKAGBARE (NIG) - 6,51 m
Brittney REESE (USA) - 6,50 m
Alina ROTARU (ROU) - 6,50 m
Brooke STRATTON (AUS) - 6,46 m
Eliane MARTINS (BRE) - 6,46 m

Leo Anselmetti @LeoAnselmetti