Rose Chelimo
Rose Chelimo | AFP - Ben Stansall

Mondiaux 2017: le Marathon dames enlevé par Chelimo

Publié le , modifié le

La coureuse de Bahreïn Rose Chelimo a été sacrée championne du monde du marathon dimanche à Londres après avoir parcouru les 42,195 km en 2h 27'11". Elle a devancé de 7 secondes la Kényane Edna Kiplagat, double championne du monde 2011 et 2013. La médaille de bronze est revenue à l'Américaine Amy Cragg, qui a terminé sur les talons de Kiplagat.

La course, animée par la Britannique Alyson Dixon échappée devant le groupe principal pendant une quinzaine de kilomètres, s'est jouée dans les vingt dernières minutes, avec un groupe d'une quinzaine de prétendantes. La première accélération portée par Cragg a permis de réduire le peloton à trois Éthiopiennes, trois Kényanes, deux Bahreïnies et l'Américaine.

L'Éthiopienne Mare Dibaba, en bronze l'an passé à Rio, et la Bahreïnie Eunice Kirwa, vice-championne olympique en 2016, n'ont pas pu suivre le rythme élevé imprimé  par Cragg, qui s'est ensuite retrouvée avec Chelimo, Kiplagat et la Kényane Flomena Daniel, pour le podium.

Chelimo et Kiplagat se sont livrées un mano a mano dans les quatre derniers kilomètres, Kiplagat tentant de se détacher au 40e kilomètre et prenant quelques mètres d'avance, mais Chelimo, native du Kenya et naturalisée Bahreïnie, est parvenue à recoller pour ensuite passer devant et ne plus laisser la tête.

VIDEO. Les derniers hectomètres du marathon