Matej Toth
Le Slovaque Matej Toth, vainqueur du 50km marche | AFP - OLIVIER MORIN

Les faits marquants de la matinée du samedi 29 août à Pékin

Publié le , modifié le

Vice-champion d'Europe l'an dernier, Matej Toth a franchi une marche de plus lors des championnats du monde de Pékin, en franchissant en premier la ligne d'arrivée sur le 50km marche. Le Slovaque, à 32 ans, a devancé de près de deux minutes l'Australien Jared Tallent pour devenir le premier de son pays à conquérir un titre de champion du monde. Côté français, les relais masculin et féminin 4x400m se sont qualifiés pour leur finale (dimanche à 14h05 et à 14h25), comme le 4x100m masculin (finale aujourd'hui à 15h10).

La première: Toth

Matej Toth est devenu le premier Slovaque champion du monde d'athlétisme de l'histoire. Egalement journaliste dans la vie civile, il a dominé la course en imposant son rythme dès le départ, lui qui avait réalisé le 3e chrono de l'histoire cette saison en mars. En 3h40'32", il prend sa revanche sur l'Euro l'an dernier, où Yohann Diniz l'avait devancé à Zurich. Le Français est blessé et absent à Pékin. Toth en a bien profité.

La surprise: les Bah​amas

Champion olympique en titre, le relais masculin 4x400m des Bahamas pensait bien avoir fait le plus dur en assurant la troisième place de sa série (la même que la France). Mais les relayeurs ont été disqualifiés pour un passage de témoin illicite. Du coup, les Français se sont emparés de la 3e place, et un très sérieux candidat au titre s'évanouit dans la matinée pékinoise. Les quintuples champions du monde en titre américains, avec leur meilleure performance de la saison réalisée ce matin, sont plus que jamais favoris pour leur propre succession.

Les Français: trois relais sur quatre

La France a réalisé un carton plein lors des séries du 4x400m. Les filles comme les garçons ont pris la 3e place avec leur meilleur temps de la saison. Ils défendront leur chance dans les deux dernières courses de ces championnats du monde, dimanche (les filles à 14h05 en France, les garçons à 14h25). Grâce à une formidable dernière ligne droite de Jimmy Vicaut, le relais 4x100m masculin a arraché la deuxième place de sa série derrière la Jamaïque (sans Bolt) et devant la Chine (record d'Asie) pour aller en finale (37"88). En revanche, le relais 4x100m féminin n'a pas franchi l'obstacle (7e de sa série) malgré le meilleur temps de sa saison. En décathlon, Bastien Auzeil a pris la 14e place sur 110m haies (14"71) comme au disque (42.63m), et la 6e de la perche (5.10m) ce qui le place en 12e position (6735 points).

Vidéo : la bonne impression du relais masculin tricolore du 4x100m