L'Ethiopienne Dibaba
La grande favorite du 1500m, Dibaba, à l'arrivée de sa série | AFP - OLIVIER MORIN

Les faits marquants de la matinée du samedi 22 août à Pékin

Publié le , modifié le

Le premier titre des championnats du monde de Pékin a été obtenu par l'Erythréen Ghebreselassie, vainqueur du marathon. Dibaba sur 1500m et Ennis-Hill sur l'heptathlon ont bien répondu présent dans cette entére en matière, comme le Français Pierre-Ambroise Bosse, mais au contraire de l'autre Français engagé, Yoann Kowall sur 3000m steeple.

Le premier: Ghebreselassie

A 19 ans, Ghirmay Ghebreselassie participait à son troisième marathon. Il n'a pas raté la cible. Deuxième du marathon de Hambourg cette saison, 6e lors de sa première sortie au marathon de Chicago après avoir servi de lièvre pour placer les meilleurs sur un rythme du record du monde jusqu'au 35e kilomètre, il a cette fois gardé tous les honneurs pour lui. Resté longtemps au sein du peloton des meilleurs, avant de rejoindre et dépasser l'inconnu Tsepo Ramonene, du Lesotho, qui a connu des minutes de gloire, seul en tête, entre les 28e et 35e km, Ghebreselassie devient le premier Erythréen champion du monde d'athlétisme. Il est aussi le premier champion du monde de Pékin-2015. "Mes parents voulaient faire de moi un brillant étudiant, et moi je voulais devenir un grand athlète", a-t-il expliqué en conférence de presse après sa victoire.

Vidéo: L'arrivée du marathon 

Les confirmations: Dibaba et Ennis-Hill

Elle a une énorme pancarte de favori sur le dos. Genzebe Dibaba, nouvelle recordwoman du monde du 1500m (3'50"07), n'a pas raté ses débuts. Sans s'employer outre-mesure. L'Ethiopienne a remporté sa série en 4'02"59 en réalisant le meilleur temps des séries. Il sera bien difficile d'aller la chercher. "Ce sont des mondiaux particuliers dans une ville particulière, où ma soeur avait remporté deux ors (doublé 10.000/5000 m aux JO-2008) dans ce stade unique", a-t-elle dit après sa course. Jessica Ennis-Hill, championne olympique en 2012 en heptathlon, a déjà pris les commandes de l'épreuve. Après le 100m haies et la hauteur, la Britannique a déjà inscrit 2192 points, soit trente de plus que sa première rivale, sa compatriote Katarina Johnson-Thompson.

Les Bleus: Kowall non, Bosse oui

Ils étaient deux Français engagés dans cette matinée. Champion d'Europe en titre, Yoann Kowall n'est pas parvenu à se hisser en finale du 300m steeple, au contraire de Pierre-Ambroise Bosse, qualifié pour les demi-finales du 800m. Ce dernier pourrait représenter une chance de médaille, dans une épreuves très relevée.

Vidéo: la série du 800m de Pierre-Ambroise Bosse 

Thierry Tazé-Bernard @thierrytaze