Mo Farah
Le Britannique Mo Farah à la lutte sur 5000m | AFP - OLIVIER MORIN

Les faits marquants de la matinée du mercredi 26 août à Pékin

Publié le , modifié le

Mo Farah, champion olympique et champion du monde du 5000m et qui a conservé sa couronne sur 10 000m à Pékin, s'est qualifié pour la finale du 500m des Mondiaux-2015. Le Britannique a réalisé le deuxième temps des séries (13'19"44). Côté tricolore, les satisfactions sont nombreuses puisque les représentants tricolores font un carton plein: qualifications en finale d'Alexandra Tavernier (marteau)et de Benjamin Campaoré (triple saut), pour les demi-finales de Renelle Lamotte (800m) et des trois hurdlers Pascal Martinot-Lagarde, Dimitri Bascou et Garfield Darien sur (110m haies).

Le favori: Mo Farah

Double champion du monde en titre du 500m et champion olympique de la distance, Mo Farah s'est qualifié pour la finale des Mondiaux. S'il a failli chuter dans sa série, et qu'il n'a pris que la deuxième place derrière l'Ethiopien Yomif Kejelcha, il sera l'énorme favori pour sa propre succession. D'autant qu'il a aussi conservé sa couronne mondiale, samedi dernier, sur le 10 000m. Il sera donc en quête d'un nouveau doublé, comme aux Mondiaux de Moscou en 2013 et comme aux JO de Londres en 2012.

Vidéo: le dernier tour de la série de Mo Farah 

Le grand absent: Will Claye

Spécialiste de la longueur et du triple saut, Will Claye a raté la marche pour aller en finale du triple saut. C'est la première fois que cela lui arrive dans un grand championnat. L'Américain, médaillé de bronze lors des Mondiaux 2011 et 2013, vice-champion olympique en 2012 en triple saut (et en bronze en longueur) sera le grand absent de la finale jeudi.

La scène: Ronnie Ash imite Drummond

L'Américain, dont le meilleur temps cette année sur 110m haies était un bon 13"28, a redonné vie au "mythe" Drummond. Voici douze ans, à St-Denis, John Drummond, accusé d'un faux-départ sur 100m, avait refusé d'être disqualifié et de sortir de la piste. Aujourd'hui, son compatriote a voulu rejouer la même scène en séries du 110m haies. Auteur d'un faux-départ dans la série de Martinot-Lagarde, l'Américain a d'abord refusé le verdict, est revenu à sa place, a discuté. Il ne s'est pas allongé sur la piste comme Drummond en disant "I did not move" désormais célèbre, mais la scène a duré quelques minutes. Finalement parti, il n'a pas vu le Tchèque Svoboda subir le même sort juste après, dans la même série, provoquant la colère de PML.

Vidéo: Ronnie Ash fait son cinéma... 

Les Français: tous qualifiés

Un seul jet a suffit pour Alexandra Tavernier lors du lancer du marteau. La champion d'Europe espoirs 2015 s'est qualifiée aisément pour la finale. Cela a été plus difficile pour Renelle Lamotte, passé dans les derniers mètres de sa série du 800m qu'elle a terminée en 4e position. C'est donc au temps qu'elle a franchi l'obstacle pour aller en finale. Benjamin Campaoré a lui patienté jusqu'à son dernier essai pour s'ouvrir les portes de la finale en triple saut. En revanche, les trois Français sur 110m haies ont pris leur billet tranquillement. Victoire pour Pascal Martinot-Lagarde, deuxièmes places pour Garfield Darien et Dimitri Bascou. Le ciel était bien bleu ce matin à Pékin.