Morhad Amdouni
Le Français Morhad Amdouni à la lutte derrière l'un des favoris du 1500m, Kiprop | AFP - OLIVIER MORIN

Les faits marquants de la matinée du jeudi 27 août à Pékin

Publié le , modifié le

La matinée de jeudi a plutôt souri aux grands favoris, aux Mondiaux de Pékin. Kiprop (1500m), Vlasic (hauteur), Dibaba et Ayana (5000m) ont tous franchi aisément l'obstacle des séries. Un seul accroc majeur: l'élimination de l'Américaine Brittney Reese, triple championne du monde et championne olympique en titre. Du côté des Français, Morhad Amdouni a gagné son billet pour les demi-finales du 1500m. En revanche, Cindy Billaud, blessée en début de course, n'a pas pu défendre pleinement ses chances sur 100m haies.

Le duel: Dibaba-Ayana

Genzebe Dibaba est très attendue sur 5000m. La toute fraîche championne du monde du 1500m est l'une des grandes favorites pour le titre mondial. Lors des séries, elle n'a eu besoin que d'une petite accélération dans les 150 derniers mètres pour s'imposer dans un temps de 15'20"82. Le temps importe peu. En revanche, la victoire de sa compatriote, Almaz Ayana, dans l'autre série, laisse entrevoir un sacré duel en finale. L'Ethiopienne s'est en effet imposée en 15'09"40. Ce sera une revanche de la course du Stade de France, le 4 juillet dernier, où les deux jeunes femmes s'étaient lancées dans la conquête du record du monde. En vain. Dibaba avait gagné en 14'15"41, répondant ainsi à sa rivale qui avait établi la marque de 14'14"32 à Shanghai un peu plus tôt. Ce sont respectivement les 3e et 4e meilleurs temps de l'histoire sur la distance. 

La surprise: Reese

Triple championne du monde (2009, 2011, 2013), championne olympique à Londres en 2012. Malgré ce pedigree rutilant, Brittney Reese ne sera pas en finale de la longueur à Pékin. L'Américaine n'a pas fait mieux que 6,39 m, alors qu'elle possède un record personnel de 7,25 m et qu'elle a atteint cette saison les 6.97m. "Je me suis fait opérer de la hanche après Moscou en 2013. La douleur s'en va mais revient parfois. Les médecins m'ont dit que ça pourrait prendre deux ans", a-t-elle expliqué.

L'ambitieux: Dacres

A 21 ans, champion du monde juniors en 2012 et des Jeux panaméricains cette année, Fedrick Dacres a réalisé le meilleur lancer du disque des qualifications. Son engin a atterri à 65.77m, soit 18cm devant celui du Polonais, deux fois vice-champion du monde (2009 et 2013) et vice-champion olympique en 2008 sur cet aire du Nid d'oiseau. C'est l'un des favoris pour l'or, comme l'Estonien Gerd Kanter, en bronze à Moscou voici trois ans et qui a pris la 3e place de ces qualifications (64.78m). Mais ils devront se méfier de ce Jamaïquain plein de talent. 

Les Français: Amdouni qualifié, Billaud éliminée

Morhad Amdouni s'est qualifié pour les demi-finales du 1500m en se classant en 5e position de sa série dans un temps de 3'39"38, à cinq secondes de son record de la saison. Cindy Billaud, seule représentante sur 100m haies, n'a pas franchi l'obstacle des séries en finissant sa série loin des meilleures, blessée aux ischio-jambiers dès le début de la course.