Christophe Lemaitre - Zurich 2014
Christophe Lemaitre | AFP - OLIVIER MORIN

Lemaitre se fait peur en séries du 200 m, Bolt et Gatlin assurent

Publié le , modifié le

Christophe Lemaitre s'est qualifié de justesse pour les demi-finales du 200 m aux Mondiaux d'athlétisme. Après un bon départ, le Savoyard a été contraint de hausser le ton pour éviter le pire et signer le troisième et dernier temps qualificatif de sa série en 20''29. Dans la foulée, le Jamaïcain Usain Bolt a remporté tranquillement sa course (20''28). Pas de surprise non plus lors de la dernière série, où Justin Gatlin a dominé les débats en 20.19. Cinquième et donc éliminé, Jeffrey John a quant à lui engrangé de l'expérience.

 Après son élimination en demi-finales du 100 m, Lemaitre a bien cru que ses chances de médailles s'envolaient définitivement lors des séries du 200 m. Pourtant plus à l'aise sur cette distance, le quadruple champion d'Europe a été mis en danger lors de la deuxième partie de la course. Voyant deux de ses rivaux lui passer devant, il est parvenu à accélérer pour assurer la troisième place, au nez et à la barbe du Japonais Kei Takase (20.33). "Ca ne m'inquiète pas, a-t-il affirmé juste après sa course. C'est vrai que je voulais voir où j'en étais, mais ça devrait aller mieux demain."

 Les deux grands favoris pour la médaille d'or n'ont pas rencontré de difficulté particulière dans leur série. Usain Bolt et Justin Gatlin ont même fait preuve d'une grande sérénité. Tout juste couronné sur 100 m, Bolt a remporté sa série en 20 sec 28/100e, se permettant, comme il en a l'habitude, de relâcher son effort dans les 30 derniers mètres. Lors de la dernière série, son grand rival américain s'est imposé en 20 sec 19/100e. Jeffrey John a dû se contenter de la cinquième place. "Ca va trop vite, mais je vais revenir plus fort !", a assuré le Français. John pourra encourager Lemaitre lors des demi-finales programmées mercredi à partir de 14H30, voire peut-être pour la finale de jeudi (à 14H55).

Lors des autres séries, le malheureux Equatorien Alex Quinonez a réalisé un faux départ et a donc quitté aussitôt la compétition, avant que le Sud-africain Anoso Jobodwana ne l'emporte. Les autres courses ont été remportées par le Britannique Zharnel Hugues (20''13), le Panaméen Alonso Edward (20''11), le Grec Likourgos-Stéfanos Tsakonas (20''14) et le Turc Ramil Guliyev (20.01), auteur du meilleur temps de ces séries.

Romain Bonte