Lemaitre
Christophe Lemaitre | FABRICE COFFRINI / AFP

Le programme de mercredi: Un spectaculaire tour de piste, Lemaitre et Martinot-Lagarde sous pression

Publié le , modifié le

Au programme ce mercredi, cinq finales dont celle toujours très attendue du 400 m messieurs. Le saut à la perche dames, le lancer du javelot messieurs, le 400m haies et le 3000 m steeple dames. Alexandra Tavernier ouvrira le bal des Tricolores dans les qualifications du marteau, suivie de Benjamin Compaoré pour les qualifications du triple saut. Pascal Martinot-Lagarde prendra place dans les séries du 110 m haies et Christophe Lemaitre cherchera quant à lui à se qualifier pour la finale du 200 m. A suivre également la petite pépite tricolore, Rénelle Lamote sur 800 m.

L'épreuve à ne pas rater:

La finale du 400 m messieurs
Moins explosive qu'un 100 m, mais tout aussi spectaculaire, la finale du 400 m messieurs va voir s'affronter les ténors de la spécialité. Avec des temps remarquablement élevés en séries établis par le Saoudien Yousef Ahmed Masrahi et Jamaïcain Rusheen Mc Donald (tous deux 43 sec 93), cette finale pourrait faire date dans l'histoire du "tour de piste". Auteur d'un chrono à 44.11 pour le meilleur temps des demi-finales, le Botswanais Isaac Makwala sera également à surveiller, tout comme le Grenadin Kirani James (champion du monde 2011 et olympique 2012), le Sud-Africain Wayde Van Nierkerk et évidemment l'Américain LaShawn Merritt, tenant du titre mondial et champion olympique en 2008 à Pékin. Rendez-vous donc à 15h25 précises !

L'athlète à suivre:

Habiba Ghribi

Habiba Ghribi
Habiba Ghribi

 C'est peut-être le jour le plus important dans la carrière de Habiba Ghribi. Privée de l'or par deux fois aux Mondiaux 2011 de Daegu et aux JO-2012 de Londres, par la même Yuliya Zaripova, la Tunisienne entend bien démontrer qu'elle est vraiment la meilleure. Ghribi devrait d'ailleurs récupérer ces titres en raison de la suspension de 30 mois de la Russe pour d'importantes anomalies dans le profil sanguin de son passeport biologique. Cette fois, c'est donc sur le terrain que la protégée de Jean-Michel Dirringer veut aller chercher cette médaille d'or.

Les Français du jour:

Martinot-Lagarde, Darien et Bascou (110m haies)
Dix ans après le titre mondial de Ladji Doucouré, Pascal Martinot-Lagarde, Garfield Darien, et Dimitri Bascou tenteront de faire bonne figure sur 110 m haies. Sans Wilhem Belocian, le trio tricolore caresse l'espoir de s'illustrer face à un plateau mondial très relevé. Auteur d'un 13''06 fin mai, PML devra tirer ses camarades vers le haut, à commencer par Darien qui l'a battu lors des championnats de France. S'il l'on met de côté ses récentes blessures, Bascou ne cesse de progresser et ne visera rien d'autre que la finale, voire plus…

Christophe Lemaitre (200 m)
Sorti en demi-finales du 100 m (en 10 sec 20/100e), Christophe Lemaitre qui n'a pas bénéficié d'une préparation optimale en raison d'une blessure à son fessier droit, doit faire honneur à son statut de champion de France. Avant le début de ces Mondiaux, le Savoyard visait une finale sur 100 m et un podium sur 200 m. Il devra donc tout donner pour espérer se hisser de nouveau au plus haut niveau mondial, même si sa qualification pour cette demi-finale s'est faite dans la douleur.

Benjamin Compaoré (triple saut)
Egalement perturbé dans sa préparation par une blessure à l'ischio gauche le 2 février dernier, Benjamin Compaoré part un peu dans l'inconnu à Pékin. En l'absence de Teddy Tamgho, tous les espoirs du triple saut reposent donc sur ses épaules du Strasbourgeois. Les qualifications du triple saut ne devront pas être prises à la légère.

Rénelle Lamote (800 m)
Véritable révélation depuis quelques mois, Rénelle Lamote a de belles ambitions à Pékin. Championne d’Europe espoir, victorieuse en Ligue de Diamant à Stockholm, l'athlète de 21 ans se sait attendue par les plus grandes de la spécialité. Si elle reproduit son exploit du 30 juillet dernier à Stockholm, la protégée de Thierry Choffin a de quoi faire rêver le camp tricolore. Mais avant toute spéculation, place aux séries ! 

Alexandra Tavernier (marteau)
Détentrice du record de France espoirs -et troisième performance française- depuis mars avec un jet à 71,45 m, Alexandra Tavernier a véritablement franchi un cap depuis sa sixième place aux championnats d'Europe 2014. A 21 ans, la Savoyarde semble assez mure pour réussir un joli coup d'éclat dans le Nid d'oiseau.

Le programme du mercredi 26 août:

Sessions du matin:
    03h30: Marteau dames (qualifications)
    03h35: 5000 m messieurs (séries)
    04h00: triple saut messieurs (qualifications)
    04h25: 800 m dames (séries)
    04h55: marteau dames (qualifications)
    05h20: 110 m haies (séries)
   
Sessions de l'après-midi:
    13h00: perche dames (finale)
    13h05: javelot messieurs (finale)
    13h15: 200 m dames (séries)
    14h10: 400 m haies dames (finale)
    14h30: 200 m messieurs (demi-finales)
    15h00: 3000 m steeple dames (finale)
    15h25: 400 m messieurs (finale)

Romain Bonte