Gatlin Bolt
Gatlin et Bolt, l'heure est au combat. | OLIVIER MORIN / AFP

Pékin 2015 - Le programme de dimanche : duel au sommet pour Gatlin et Bolt

Publié le , modifié le

Au programme pour ce deuxième jour à Pékin : le début du 100m féminin, la suite de l'heptathlon dames, mais surtout la finale du 100m masculin. Sans oublier une pléthore de Français qui auront pour mission de confirmer les bonnes performances des Bleus durant la première journée. A suivre en direct sur francetvsport.fr.

L’épreuve à ne pas manquer : 100 m hommes

C’est l'épreuve reine de ces Mondiaux d’athlétisme. Celle où l’homme le plus rapide du monde est sacré. Cette couronne appartient au Jamaïcain Usain Bolt depuis Berlin, en 2009, si l’on ne compte pas le couac de Daegu (faux-départ en finale). Mais son règne n’a jamais semblé autant en danger que cette année. La faute au revenant Justin Gatlin, suspendu quatre ans pour dopage, qui accumule les grosses performances depuis le début de saison. Tyson Gay et Asafa Powell serviront d’arbitres à ce duel qui s’annonce d’ores et déjà plein d’étincelles. Dès les séries, les chronos se sont affolés, avec huit athlètes passés sous les dix secondes, dont Gatlin en 9"83 et Vicaut en 9"92. 

L’athlète à suivre : Justin Gatlin​

C’est l’histoire d’un revenant, qui s’impose depuis deux ans comme le meilleur sprinteur du monde. Auteur des deux meilleures performances mondiales sur 100 et 200 mètres, Justin Gatlin suscite autant l’admiration qu’il n’attire forcément les suspicions. 2e des Mondiaux de Moscou, il a purgé une suspension de quatre ans pour dopage. Le sprinteur américain de 33 ans a battu cette année ses deux records personnels sur 100 et 200 : respectivement 9’’74 et 19’’57. Il est l’homme à battre à Pékin, ce qui promet une finale de folie face à Usain Bolt. Si tant est que les deux hommes passent sans encombre l'écueil des demi-finales. Où ils s'éviteront encore soigneusement.

Les Français en lice :​

Kévin Campion (20km marche)
Le marcheur de 27 ans a pour objectif d’effacer le mauvais souvenir de ses premiers Mondiaux, à Moscou, où il avait dû abandonner. Cette année, celui qui est facteur dans la vie active espère confirmer sa bonne forme du moment. Il vient de remporter le titre de champion de France du 10 000m marche en 41’11"73.

Aurélie Chaboudez (400m haies)
Pour ses premiers Mondiaux, la jeune femme de 22 ans espère passer le cap des séries. Pour cela, il lui faudra sans doute courir aux alentours de son record de 55"51. Une performance accomplie cette saison, lors du meeting de Marseille. Pékin sonne également comme une occasion pour Aurélie Chaboudez de découvrir le haut-niveau avant les Jeux de Rio...

Mame-Ibra Anne (400m)
A 25 ans, Mame-Ibra Anne va connaître son premier championnat du monde. Une vraie découverte pour celui qui a longtemps été annoncé comme un athlète prometteur et qui a su au fil des années travailler dur, pour en arriver à son niveau actuel. Il visera lui aussi à passer le cap des séries, comme à Zürich l’an passé, qui constituait son premier grand championnat. Fort d’un nouveau record personnel (45’’26), tout est envisageable.

Jimmy Vicaut / Christophe Lemaître (100m)
A l'image de leur saison, Jimmy Vicaut et Christophe Lemaitre ont connu des fortunes diverses lors des séries samedi. Le premier a parfaitement négocié la sienne, la remportant dans un excellent temps de 9"92, malgré un strap sur le genou droit. Une mesure de précaution, assure celui qui affiche ses ambitions de finale avec cette performance. Cela sera plus dur pour Lemaitre, qui s'est arraché pour terminer troisième de sa série (10"24). Loin de son meilleur niveau, le représentant d'Aix-les-Bains voudra avant tout se rassurer avant le 200m. Une qualification pour la finale serait un exploit. Un vrai. 

Pierre Ambroise Bosse (800m)
Sur le papier, Pierre-Ambroise Bosse a tout ce qu'il faut pour entrer en finale. Mais "PAB" ne sort pas de la meilleure saison de sa carrière et se devra de bien gérer tactiquement sa course pour décrocher sa qualification. D'autant que seuls les deux premiers composteront leur billet sans espérer un hypothétique repêchage au temps. Sur ce qu'il a montré en série samedi (2e en 1'47"89), Bosse débarque à Pékin en bonne forme. Reste à savoir si elle lui suffira pour s'inscrire dans la continuité de sa 7e place à Moscou en 2013.

Le programme du jour : 

20km Marche - Hommes - Finale 2h30
Heptathlon Saut en longueur - Femmes - Séries 3h
100m - Femmes - Tour préliminaire à 3h10
Lancer du poids - Hommes - Qualification à 4h05
400m Haies - Femmes - Séries à 4h25
Heptathlon Lancer du javelot - Femmes - Séries à 4h50
400m - Hommes - Séries à 5h10
100m - Femmes - Séries à 6h


Lancer du marteau - Hommes - Finale à 12h30
400m Haies - Hommes - Demi-finale à 12h40
100m - Hommes - Demi-finale à 13h10
Lancer du poids - Hommes - Finale à 13h30
Heptathlon 800m - Femmes - Séries à 13h40
800m - Hommes - Demi-finale à 14h15
1500m - Femmes - Demi-finale à 14h45
100m - Hommes - Finale à 15h15