Justin Gatlin
L'Américain Justin Gatlin en plein effort | AFP - DPA PICTURE-ALLIANCE - MICHAEL KAPPELER

Gatlin face au money-time et à Bolt en finale du 200m

Publié le , modifié le

D'une régularité extraordinaire depuis le début de la saison sur 100 comme sur 200m, Justin Gatlin est arrivé aux Mondiaux de Pékin avec un statut de favori. Sa défaite sur 100m contre le tenant du titre Usain Bolt ne lui a pas enlevé le sourire. Mais aujourd'hui (à 14h55 en France), sur 200m, une nouvelle défaite contre le Jamaïcain en finale effacerait en grande partie sa belle saison.

"Usain Bolt, sans aucune hésitation." Christophe Lemaître a dévoilé son pronostic pour la finale du 200m en un éclair. Son avis ressemble à celui de la majorité des observateurs du Nid d'oiseau. Malgré le métronome Justin Gatlin sur la distance (il a couru en 19"68 à deux reprises, 19"71 et 19"57, soit la meilleure performance mondiale de la saison), le Jamaïcain semble favori pour conserver sa couronne. Pourtant, il n'est passé sous les 20" que lors des demi-finales (19"95). Mais ses longs segments et son succès sur 100m lui ont redonné le plein de confiance, d'autant plus que son rival de New York a semblé craquer psychologiquement dans son bras de fer des derniers mètres dimanche dernier. Etre prêt le jour J à l'heure H, "la Foudre" sait faire. Son adversaire a beau avoir été le meilleur toute la saison, il est en passe de ne pas l'être au moment le plus important.

Vidéo: La demi-finale de Gatlin sur 200m

Justin Gatlin tente de faire mauvaise fortune bon coeur. Derrière ses énormes muscles, il affiche un sourire tous risques, alors qu'Usain Bolt est beaucoup plus fermé, concentré. Après sa victoire aisée en demi-finale du 100m, il avait lancé pour seul commentaire à la presse un "easy-breezy", sorte de "tout roule". Après son succès aussi facile en demi-finale, son net sourire était encore de sortie. Une sérénité de façade ?

La montée en puissance de Bolt​ face à la régularité de Gatlin

En tout cas, pour le moment, l'ancien champion du monde du 100 et du 200 en 2005 n'est pas au rendez-vous de ces Mondiaux. En juin, il lâchait lors des championnats américains, avec une énorme confiance en lui: "Beaucoup d'athlètes essaient d'atteindre leur pic de forme pour les Mondiaux, moi je dois juste maintenir mon niveau". Invaincu depuis août 2013 en compétition, il avait les résultats pour se permettre ce genre de phrases. En juillet dernier, Usain Bolt déclarait à L'Equipe, en forme de réponse aux bons temps de son rival: "Envoyer un message, je réserve ça pour les grands championnats, pas en meeting. Je me sers de ceux-ci que comme d'étapes en vue du championnat, pour tout mettre en place." La Foudre tient son cap. Pas Gatlin. Et le 200m pourrait bien confirmer cette tendance. Le New Yorkais de naissance estimait en effet: "Je pense que c'est sur 100 m que mes chances sont les plus grandes, tout simplement parce que c'est la première course au programme." 

Vidéo: La demi-finale de Bolt sur 200m

Ce soir, il va disputer sa sixième course. Ce sera son deuxième duel avec Bolt, qu'il n'avait affronté sur 200m qu'une seule fois dans le passé, aux Mondiaux de Helsinki en 2005, lors d'une finale que le Jamaïquain n'avait pas finie. L'heure de la revanche ?