Mo Farah - Pékin 2015
Mo Farah a conservé son titre sur 10 000m | AFP - Olivier Morin

Farah reste le maître du 10 000 m

Publié le , modifié le

Le Britannique Mo Farah a conservé le titre du 10.000 m des Mondiaux d'athlétisme, devenant le premier coureur de demi-fond long à conquérir six titres majeurs (JO et Mondiaux), lors de la journée inaugurale samedi à Pékin.

En 27 min 01 sec 13, et un ultime kilomètre en 2 min 28 sec 81, Farah  (32  ans) a devancé au sprint les Kényans Goeffrey Kipsang Kamworor (27:01.76) et Paul Tanui (27:02.83). Bedan Muchiri, le troisième Kényan, a terminé au pied du podium (27:04.77).

Comme attendu, le trio des hauts-plateaux a tenté par une course d'équipe  de déstabiliser le Britannique d'origine somalienne, avec pour spectateur l'Américain Galen Rupp, partenaire d'entraînement du vainqueur. Mais Farah, doté d'une vitesse supérieure -il est détenteur du record  d'Europe du 1500 m- a une nouvelle fois fait la différence dans le dernier tour. Né à Mogadiscio, le double champion olympique (10.000/5000 m) avait en fait  été plus déstabilisé ces derniers mois par les accusations de dopage aux États-Unis qui visent son entraîneur Alberto Salazar.

Les Éthiopiens, dans l'ombre depuis la semi-retraite de Kenenisa Bekele, ont sombré, terminant aux 10e et 11e places.

Vidéo : L'arrivée sur 10 000 m de Mo Farah