Almaz Ayana
Almaz Ayana vainqueur du 10 000 mètres, devant des concurrentes à qui elle vient de passer un tour... | AFP

Almaz Ayana écrase le 10 000 m

Publié le , modifié le

L’Ethiopienne Almaz Ayana a remporté son premier titre mondial sur 10 000 mètres au terme d’une course qu’elle a totalement dominée. Avec un chrono de 30'16''33, la championne olympique a devancé sa compatriote Tirunesh Dibaba (31'02''69) et la Kényane Agnes Jebet Tirop (31'03''50). Blessée à un mollet en avril dernier, Ayana était arrivée à Londres sans avoir participé à la moindre course. L’an passé en finale des JO de Rio, elle avait pulvérisé de 14 secondes le record détenu par la Chinoise Junxia Wang (en 29’17’’45).

Lors des JO, Ayana avait mené les débats très tôt dans la course. Ce soir, le scénario a pris la même tournure dans le Stade olympique de Londres, l’athlète de 25 ans décidant d’accélérer le rythme aux 2000 mètres, pour se placer judicieusement en deuxième position. Puis aux 4000 mètres, elle a tenté de creuser l’écart. Elle qui n’avait pas participé à la moindre course depuis le début de la saison, a assommé littéralement la concurrence.

A mi-course, elle avait déjà en ligne de mire la dernière concurrente et comptait 100 mètres d’avance sur ses premières poursuivantes. Très aérienne et remarquablement à l’aise malgré son énorme rythme, Ayana déposait une par une les retardataires pour décrocher l'or mondial, et accessoirement la meilleure performance mondiale de l'année. Loin, très loin de ses poursuivantes.