David Rudisha - 800m Pékin 2015
David Rudisha champion du monde, Pierre-Ambroise Bosse 5e | AFP - OLIVIER MORIN

800m - Rudisha récupère son trône, Pierre-Ambroise Bosse 5e

Publié le , modifié le

À l'issue d'une course très tactique controlée par les deux Kenyans David Rudisha et Ferguson Cheruiyot Rotich, Pierre-Ambroise Bosse n'a rien pu faire. L'athlète Français n'a pas réussi à s'extirper de la masse et termine 5e en 1'46"63. Rudisha, champion du monde à Daegu en 2011, retrouve son trône avec un chrono de 1'45"84. Il termine devant Adam Kszczot, 2e en 1'46"08, et Amel Tuka, 3e en 1'46"30.

"Je vais profiter de tous ces voyants au vert pour courir sans complexe." Pierre-Ambroise Bosse se savait chanceux de participer à cette finale du 800m à Pékin, et espérait bien courir l'esprit concentré mais libéré. Après s'être qualifié de justesse pour la grande explication, l'athlète de 23 ans avait réagi à chaud au micro de francetvsport, déclarant qu'il n'était qu'un homme aux côtés de chiens enragés. Bosse faisait pourtant bel et bien partie de la meute à 14h55, heure de départ de cette finale. 

Rudisha, roi du 800m

Une course plus ouverte que jamais au vu des absents notables au départ de cette finale. Nijel Amos éliminé, le tenant du titre Ethiopien Mohammed Aman disqualifié en demi-finale ou encore le vice champion du monde Nick Symmond, forfait, faisait des huit finalistes des prétendants au podium. Seulement, il y avait David Rudisha. Le Kenyan, absent à Moscou en 2013, espérait bien remettre la main sur le trône mondial qu'il avait glâné en 2011 à Daegu. Pour ça, il a pu compter sur son compatriote Ferguson Cheruiyot Rotich. À eux deux, ils maîtrisent la course à un rythme de sénateur, empêchant toute incursion devant comme lorsque Adam Kszczot a tenté de contourner le Kenyan par l'intérieur, à l'orée du dernier virage. Une dernière ligne droite où Pierre-Ambroise Bosse, enfermé durant la majeure partie du second tour, se mêle au sprint final. Il termine finalement 5e (1'46"63), au bout de l'effort. "J'étais à bloc" confie-t-il au micro de Francetvsport. "Je me suis battu jusqu'au bout mais ils étaient tout simplement plus forts." Rudisha, bras levés, peut lui savourer la reconquête de son trône (1'45"84). Derrière, Adam Kszczot, 2e en 1'46"08, et Amel Tuka, 3e en 1'46"30, se partagent le podium. Rotich finit lui quatrième (1'46"35). 

Revivez le sacre de David Rusisha sur le 800m

Rendez-vous à Rio pour Bosse

"J'aspire à avoir une médaille même si je sais que je ne suis pas le meilleur" déclarait Pierre-Ambroise Bosse jeudi dernier en point presse. Lui qui avait l'opportunité de monter sur le podium mondial (ce qu'aucun Français n'a réalisé dans l'histoire) devra attendre avant de savourer de nouveau les joies d'un podium. À Rio en 2016 ?

La réaction de Pierre-Ambroise Bosse après sa 5e place

Mathieu Aellen