Victoire sur le fil de Beresnyeva, Barrot 6e

Publié le , modifié le

L'Ukrainienne Olga Beresnyeva a été sacrée championne d'Europe sur 25 km en eau libre en 5 h 48 min 10 sec 2/10, devançant d'un petit dixième de seconde l'Allemande Angela Maurer (5 h 48:10.3), l'Italienne Martina Grimaldi prenant la 3e place (5 h 48:30.8), dimanche à Budapest. Célia Barrot, seule Française engagée, a pris une très belle la 6e place (5 h 49:55.) En natation synchronisée, les Françaises Apolline Dreyfuss et Chloé Willhelm sont aussi 6e.

Une course historique. Après 25 kilomètres de lutte acharnée, un petit dixième sépare les deux premières. Quelques centimètres en somme. Le dénouement de la course s'est joué au cours d'un sprint acharné entre l'Ukrainienne Olga Beresnyeva et  l'Allemande Angela Maurer. Cette dernière  qui doit sûrement pester d'avoir laissé filer le titre à une  mauvaise touche sur la bannière d'arrivée. Auparavant, les deux nageuses s'étaient extirpé de la masse pour prendre les rênes de la course et imposé un gros rythme sans parvenir à lâcher les autres nageuses puisque les cinq premières ont fini dans la même minute. Les deux concurrentes ont été partagées à la photo finish."Ce n'est pas seulement une grande surprise pour moi mais aussi pour tout le monde ici. Je n'arrive vraiment pas à croire que je suis devenue championne d'Europe à mon premier essai", a raconté Beresnyeva. Maurer s'est satisfaite de l'argent alors qu'elle avait déjà eu le bronze jeudi sur la seule distance olympique de l'eau libre, le 10 km.  L'Italienne Martina Grimaldi, championne du monde sur 10 km il y a deux semaines, a pris la 3e place (5h48:30.8).

La seule Française engagée Célia Barrot a longtemps résisté avant de prendre la tête d'un groupe de poursuivante en compagnie de la Russe Anna Uvarova. Calculant ses efforts dans ce marathon des mers, la Français prenait une bonne sixième place. Une déception au regard de ses dernières sorties. Sur la lancée de son titre national, Célia Barrot avait décroché le bronze mondial au Canada des 25 km en eau libre fin juillet où elle avait tenté le coup de mener la course depuis  le départ. A Budapest, elle a changé de tactique pour s'économiser. Néophyte surdouée d’une discipline dont elle apprivoise à peine les rudiments, la Française n'a pas su ou pu accrocher le wagon des médaillés au 4e tour. Pourtant offensive dans sa nage, la pensionnaire de l’ASPTT Limoges a peut-être manqué de fraicheur. "Je ne suis pas vraiment déçue. Je n'ai aucun regret. J'ai tenté destrucs, comme nager par moments sur le dos, que je n'avais pas vraimentl'habitude de faire", a expliqué Barrot. A seulement 20 ans, l'avenir s'annonce radieux.

En natation synchronisée, les Françaises Apolline Dreyfuss et Chloé Willhelm, associées pour la première fois en grande compétition, ont terminé sixièmes (90,000), au grand dam de l'encadrement français, qui a mis en cause le système de notation des juges, comme Virginie Dedieu, ancienne championne du monde en solo. "Il y a de la vitesse, de la difficulté, de la hauteur et elles sont synchro. Elles ne font pas de fautes. On ne comprend pas", a-t-elle protesté. L'épreuve a été remportée par les Russes Natalia Ischenko et Svetlana Romashina (98,700), triples championnes olympique en titre devant l'Espagne (96,700) et l'Ukraine (93,400). L'Espagne, qui a cédé sa couronne continentale, était représentée par Ona Carbonell et Andrea Fuentes, et l'Ukraine par Daria Iushko et Kseniya Sydorenko.

25km libre
1. Olga Beresnyeva (UKR) 5h 48:10.2
2. Angela Maurer (GER) 5h 48:10.3
3. Martina Grimaldi (ITA) 5h 48:30.8
4. Margarita Dominguez (ESP) 5h 48:30.8
5. Linsy Heister (NED) 5h 48:58.0
6. Célia Barrot (FRA) 5h 49:55.5
7. Anna Uvarova (RUS) 5h 49:57.4
8. Karla Sitic (CRO) 5h 50:39.3
9. Camilla Frediani (ITA) 5h 50:40.1
10. Elizaveta Gorshkova (RUS) 5h 50:45.0
11. Jana Pechanova (CZE) 5h 50:48.3
12. Silvie Rybarova (CZE) 5h 50:52.1
13. Federica Vitale (ITA) 5h 52:54.2
14. Kseniya Popova (RUS) 5h 59:00.8
15. Manon Lammens (BEL) 6h 04:55.8

Natation synchronisée, duo
1. Russie 98.700
2. Espagne 96.700
3. Ukraine 93,400

AFP

Championnats d'Europe de Natation