Benjamin Stasiulis
Le dossiste Benjamin Stasiulis au départ | AFP - DPPI MEDIA - STEPHANE KEMPINAIRE

Stasiulis 7e du 200 dos à Herning

Publié le , modifié le

Auteur du 5e temps des séries ce matin, Benjamin Stasiulis n'a pas pu s'emparer d'une nouvelle médaille européenne lors du 200m dos de l'Euro en petit bassin, au Danemark. Médaillé de bronze l'an dernier sur cette distance lors de l'Euro à Chartres, d'argent sur 100m, le Marseillais a terminé en 7e position de la finale en 1'53"57. Cloé Credeville et Mathilde Cini ont ouvert les portes de la finale du 100m dos, comme Jérémy Stravius sur 100m papillon, qui établit un nouveau record de France.

Placé à la ligne dos N.2, à côté de l'Allemand Christian Diener, Benjamin Stasiulis a bien commencé sa course, mais petit à petit, il a été rattrapé par les principaux favoris. La fin de course a été très difficile pour lui, touchant la planche d'arrivée en 1'53"57. Il fait moins bien que ce matin, lors des séries. "J'espérais un meilleur chrono, et un podium, mais la magie n'a pas eu lieu", regrettait le nageur français. Titré l'an dernier, le Polonais Radoslaw Kawecki a conservé sa couronne avec un temps de 1'49"42.

Vidéo: la septième place de Stasiulis

Sur 100m dos féminin, cela s'est bien mieux passé pour Cloé Credeville et Mathilde Cini. Engagées dans la même série, les deux ont réalisé une excellente course, Cloé prenant la 3e place de la course en 58"77, soit très proche de son record personnel, Mathilde la 5e en améliorant de cinq dixièmes son record personnel (59"34). Elles seront toutes deux en finale.

Ce sera aussi le cas, de façon moins surprenante, pour Jérémy Stravius. Avec ces superbes coulées, l'Amiénois a remporté sa demi-finale en finissant son 100m papillon en 50"04. Ce temps devient le nouveau record de France en petit bassin. Il sera plus que jamais candidat pour un titre, vendredi, lors de la finale. Mehdy Metella, qui a nagé dans la même demi-finale, a fini en 6e position (51"74).

Vidéo : le 100m de Stravius

Giacomo Perez-Dortona s'est lui qualifié pour la finale du 100m brasse qui se disputera demain en effectuant le 6ème temps (58"05). "J'arrive à descendre petit à petit mon temps, de demie seconde en demi seconde, et on va essayer d'en enlever encore une demain en finale, ça ne ferait pas loin du podium, a déclaré le Français à l'issue de la course. La semaine dernière c'était difficile, j'étais malade. Je suis encore sous médoc, spray nasal et pshit dans la gorge..."

Respectivement cinquième et sixième de la première demi-finale du 100m nage libre, Charlotte Bonnet et Camille Muffat ont connu des destins variés. La première, en 53''53, a validé son ticket pour la finale, contrairement à Muffat, dont le chrono de 53''64 s'est révélé insuffisant. C'est la Britannique Francesca Halsall qui a signé le meilleur temps (52''32).

Vidéo : la course de Muffat et Bonnet

La finale du relais 4x50m nage libre n'a elle pas souri aux Françaises, qui échouent à la sixième place. Ce sont les Danoises qui ont remporté la médaille d'or en 1"37'04, devant la Suède (1"37'08). La Russie complète le podium (1"37'13).

Championnats d'Europe de Natation