Pelligrini sourire euro 082010
L'Italienne Federica Pelligrini | AFP - ATTILA KISBENEDEK

Pellegrini toujours reine

Publié le , modifié le

La star des bassins, l'Italienne Federica Pellegrini, s'est imposée sur 200 mètres nage libre, loin devant Camille Muffat et Coralie Balmy. Belle journée pour l'Italie puisque Fabio Scozzoli, sur 50 m brasse, a lui aussi remporté l'or. Les Russes ont encore fait mieux ce samedi : trois titres chez les messieurs !

Federica Pellegrini est bien la meilleure nageuse actuelle. L'ex-rivale de Laure Manaudou l'a prouvé en survolant le 200 m en 1'55''45 où elle est progressivement revenue sur la surprenante Allemande Lippok, la championne du monde junior du 100 m partie comme une balle à la ligne d'eau numéro 1. La Hongroise Agnes Mutina a pris la 3e place, juste devant Camille Muffat à qui il aura manqué juste un peu de relâchement dans les 25 derniers mètres. Plus loin, à la dernière place de cette finale, Coralie Balmy a pourtant tout donné. Mais les Français ne peuvent pas gagner à chaque coup...

Si l'Italie a brillé lors de ce 6e jour de compétition, grâce à la victoire de Scozzoli sur 50 m brasse, la Russie s'est adjugée la plus grosse part du gâteau grâce à trois médailles d'or. C'est tout d'abord Evgeny Korotyshkin qui a ouvert la voie sur 100 m papillon en devançant la jeune garde (le Néerlandais Joeri Verlinden et le Polonais Konrad Czerniak) avant que son compatriote Stanislav Donets ne double la mise sur 200 m dos. Le relais 4x200m parachevait l'hégémonie de la Mère Patrie en devançant l'Allemagne et la France. La Danoise Lotte Friis, sur 1500 m, et la Biélorusse Aliaksandra Herasimenia, sur 50 m dos, ont complété le tableau d'honneur de cette journée.

Déclarations : 

Camille Muffat (4e du 200 m libre): "J'ai fait mieux qu'en demi et en  séries. Il n'y a rien de négatif. Après ça nage plus vite. Je ne peux pas dire  que j'étais vraiment proche du podium. Cette finale c'était vraiment pas pour  moi. (400 m libre dimanche) C'est une nouvelle course, on verra bien. On sera  trois (Françaises). Coralie (Balmy), Ophélie (Cyrielle Etienne) et moi on se  vaut selon les +compét+."
      
Coralie Balmy (8e du 200 m nage libre): "Je me suis forcée à rester  concentrée sur ce que je faisais dans l'eau. J'ai tout tenté sur cette course.  Je suis bien partie mais j'ai eu plus de mal à tenir. Je pense que je peux  vraiment nager plus vite alors je reste un peu sur ma faim."

Julien Lamotte

Championnats d'Europe de Natation