Vladimir Morozov
Le Russe Vladimir Morozov, champion du monde 2012 en petit bassin sur 50 et 100m libre | AFP - MIRA

Morozov double avec le 100m, Gilot 4e

Publié le , modifié le

Sacré sans forcer sur 50m nage libre, Vladimir Morozov a doublé la mise en remportant la finale du 100m nage libre des championnats d'Europe en petit bassin, à Herning (Danemark). En 45"96, il a été le seul à passer sous la barre des 46" pour devancer son compatriote Daniil Izotov (46"41) et l'Italien Marco Orsi (46"49). Fabien Gilot prend la 4e place en 46"74, après avoir viré en 2e position aux 50m.

C'est bien le roi du sprint. Et ce n'est pas une surprise. Vladimir Morozov est l'un des meilleurs sprinteurs du monde. En l'absence de Florent Manaudou, probablement son plus grand rival dans les prochaines années puisque les deux hommes n'ont que deux ans d'écart, il a logiquement réalisé le doublé 50-100m nage libre. Malgré un problème au sinus, le Russe a écrasé de tout son talent les deux épreuves reines du sprint à Herning, menant de bout en bout le 100m. Premier au 50m en 21"75, il a ensuite maintenu le rythme pour toucher en 45"96, et être ainsi le seul à passer le cap des 46" en finale.

Vidéo: La finale du 100m

Derrière lui, Fabien Gilot a encore joué un coup tactique. En manque d'entraînement, et seulement un an après son opération à l'épaule puis une appendicite, le Marseillais est parti vite. Aux 50m, il était en deuxième position, dans un temps de 22"06. Mais ensuite, il n'a pas tenu la distance, étant rattrapé par Daniil Izotov, qui finit en 46"41, et par Marco Orsi, qui finit en 46"49. Le Français sera le dernier de la finale à passer sous la barre des 47", avec le temps de 46"74, devant l'Italien Filippo Magnini (47"00). Voici un an, à Chartres, il était au micro de France Télévisions pour commenter la razzia tricolore (29 médailles). A Barcelone, en juillet dernier, il avait été le plus rapide des relayeurs en finale du 4x100m, participant très activement au premier sacre mondial de la France en grand bassin, avant d'atteindre la finale en individuel. A 29 ans, Fabien Gilot n'est peut-être pas le meilleur, mais il fait toujours partie des meilleurs. 

Vidéo: La réaction de Fabien Gilot

Thierry Tazé-Bernard @thierrytaze

Championnats d'Europe de Natation