Lacourt Championnat de France
Camille Lacourt s'offre le premier record de France | AFP - STEPHANE DANNA

Les Français dans le bon tempo

Publié le , modifié le

La natation française est partie sur des bases élevées. Yannick Agnel et Sébastien Rouault se sont positionnés pour la finale du 400m libre (17h02). Tout comme les deux relais français qui joueront le tire vers 18h30. Jérémy Stravius et Camille Lacourt ont impressionné sur le 100 m dos. Hugues Dubosc a réussi ses débuts sur 100m brasse. Bonne entrée en matière pour Cloé Credeville et Alexandra Putra. En bref, une excellente matinée.

400 m libre: Yannick Agnel et Sébastien Rouault en finale
Yannick Agnel et Sébastien Rouault , prétendants au podium, se sont qualifiés pour la finale du 400 m libre. Agnel, 18 ans et détenteur du record de France de la spécialité (3:46.26), a pris sans forcer la deuxième place de la quatrième et dernière série (3:50.27) pour réaliser le 5e temps des engagés.
"On va voir comment ça se passe cet après-midi, je vais faire mon truc dans mon coin ", a déclaré le nageur après sa série. "Dans la série de Biedermann, ils sont partis comme des bourins, alors que la série d'après a nagé progressivement donc il y aura différent types de nageurs et ça va être assez tendu pour la finale. Il va falloir vraiment faire son truc pour aller chercher un podium, voire gagner. Je n'ai pas eu d'émotion particulière, en plus il fait chaud et beau, on ne s'y attendait pas trop. J'ai eu mal donc tout va bien. "
Dans la série précédente, Rouault s'est imposé en 3:50.07, soit le 3e temps au total, ex aequo avec l'Allemand Paul Biedermann, champion du monde de la distance. La finale est prévue lors de la session de soirée (17h02) En revanche, Sébastien Fraysse, 6e de sa série, a été éliminé, avec le 16e temps (3:53.90).

Relais 4x100m : Les deux en finale
Le relais féminin composé en série d'Ophélie Cyrielle-Etienne, AngelaTavernier, Mylène Lazare et Coralie Balmy s’est qualifié pour la finaleen 3:42.26, soit le sixième temps des séries. Une entrée en matièresérieuse mais la médaille sera dure à aller chercher derrière lesAllemandes (3:39.97), les Hollandaises et les Suédoises.
Chez lesgarçons, le relais composé d’Amaury Leveaux, très en forme et auteur dela sixième performance mondiale de la saison en 48:59, Boris Steimetz,William Meynard et Fabien Gilot, a validé en 3:13.12 sa qualification et s’impose ensérie devant la Russie et l’Italie.
Avec les renforts certainsd’Alain Bernard et Frédérick Bousquet, voire de Yannick Agnelqui courra cependant la finale du 400m libre, les relais françaisdevraient encore être plus fort en fin de journée. Rappelons que le relais français estvice-champion olympique, à Pékin en 2008, et avait pris la troisièmeplace lors des Mondiaux 2009 à Rome.

100 m dos : Record de France pour Lacourt
Deux Français sont qualifiés pour les demi-finales du 100m dos en réalisant les deux meilleurs temps des séries. Ils ont été les seuls à passer sous la barre des 54 secondes. Jérémy Stravius a remporté sa série du 100 m dos 53:87. Camille Lacourt, deuxième performeur européen avant la compétition, a fait mieux en 53:27, battant ainsi son record de France et le record des championnats d’Europe. Le Marseillais affiche ses ambitions. Le favori de l’épreuve le Britannique Liam Tancock est loin en 54:37.

100 m brasse : Dubosc en rythme
Hugues Dubosc est passé sous la 1 minute 1 seconde grâce à une course sérieuse et bien menée. Il termine deuxième de sa série en 1:00.98. Il se qualifie facilement pour les demies. Le Norvégien Dale Oen a réalisé le meilleur temps en 1:00.48.

50 m papillon : Henique tranquille
Mélanie Henique a réalisé le quatrième temps des séries sur 50m papillon en 26:39. Elle s'est donc qualifiée pour la suite de la compétition. Le meilleur temps des séries a été réalisé par la championne suédoise Therese Alshammar en 25:0.

200 m dos : Credeville Putra passe en demie Cloé Credeville s’est qualifiée facilement en 2:13.13, soit le quatrième temps des séries. Alexandra Putra (2:14.16) s’est qualifié avec seulement le 14e temps. Il faudra nager plus vite pour espérer aller en finale. La Britannique Gemma Spofforth a réalisé le temps le plus rapide avec un chrono de 2:10.00.

Mathieu Baratas

Championnats d'Europe de Natation