Bleus natation Berlin
Les 43 nageurs français en lice à Berlin | AFP - SEBASTIEN BOZON

Les 43 Français en lice pour l'Euro

Publié le , modifié le

A Berlin, 43 Français seront présents dans les bassins. C’est plus que d’habitude - ils étaient 27 à Debrecen en 2012 -, mais entre les forfaits, les blessures et les retraites, la première nation européenne des JO de Londres navigue à vue. Tour d’horizons de ces nageurs et nageuses qui pour certains vont faire leur entrée dans le grand bain de la natation européenne.

Ils sont là pour l’or

Yannick Agnel

L’ancien nageur de Nice s’était révélé il y a quatre ans à Budapest (champion d’Europe du 400m). Un titre de champion olympique et du monde plus tard sur 200m, Agnel rêve d’un doublé à Berlin. Sans parler des relais.
Son programme : 200m et 400m nage libre

Florent Manaudou

Florent Manaudou est une curiosité. Il s’est assis au sommet de l’Olympe sur 50m avant d’être champion chez lui ou en Europe. A Berlin, pour son premier Euro, il veut se parer d’or et faire oublier ses Mondiaux ratés – en individuel – à Barcelone.
Son programme : 50m et 100m nage libre, 50m papillon

Jérémy Stravius

Co-champion du monde avec Lacourt en 2011, Jérémy Stravius a depuis brillé en relais – il a remporté l’or mondial et olympique en 4x100 nage libre – mais n’est plus jamais monté sur la plus haute marche du podium. L’absence de Lacourt peut l’y aider.
Son programme : 50m et 100m dos

Le tweet de Jérémy Stravius

​Ils sont là pour un podium

Coralie Balmy

La seule championne d’Europe tricolore en titre, c’est elle. A Debrecen, elle remportait le 400m nage libre. Deux ans plus tard et avec une équipe de France féminine privée de Camille Muffat, elle va devoir assumer son statut.
Son programme : 400m et 800m nage libre

Charlotte Bonnet

A 19 ans, Charlotte Bonnet représente l’avenir de la natation française. Après deux médailles de bronze aux Mondiaux (2013) et JO (2012) dans le relais 4x200, elle a l’occasion à Berlin de s’offrir sa première médaille individuelle dans une compétition internationale.
Son programme : 100m et 200m nage libre

Fabien Gilot

Un des "doyens" de l’équipe de France. A 30 ans, Gilot est un des cadres du relais avec lequel il a tout gagné. En individuel en revanche, il n’a qu’une médaille de bronze conquise à Budapest il y a quatre ans. Il peut en espérer une deuxième à Berlin.
Son programme : 50m et 100m nage libre

Melanie Henique

Melanie Henique
Melanie Henique

A 19 ans, elle se hissait sur la troisième place du podium à Shanghai sur le 50m papillon. Deux ans plus tard, elle retournait en finale (6e). A Berlin, elle peut viser un deuxième podium européen, quatre ans après Budapest (3e).
Son programme : 50m et 100m papillon

Mehdy Metella

Le petit frère de Malia peut enfin décrocher sa médaille individuelle en compétition internationale dans le bassin de Berlin. Avec le sixième temps européen sur 100m nage libre, il a une carte à jouer. Plus que sur 50 et 100m papillon où il tombe au-delà du 10e rang.
Son programme : 100m nage libre, 50 et 100m papillon

Ils sont là pour entrer en finale

Joris Bouchaut

Champion de France du 1500m, le nageur de Toulouse va disputer ses premiers championnats d’Europe à Berlin. Avec le 12e chrono européen, il va tenter de se hisser en finale à 19 ans.
Son programme : 400, 800 et 1500m nage libre

Jordan Coelho

Septième de la finale du 200m papillon à Debrecen et demi-finaliste à Barcelone l’an dernier, Jordan Coelho veut confirmer à Berlin. Quadruple champion de France en titre sur la distance, la finale serait un minimum pour lui.
Son programme : 100m et 200m papillon

Ophélie Cyrielle-Etienne

A Debrecen en 2012, elle avait ramené deux médailles de bronze (200 et 400m nage libre). Deux ans plus tard, celle qui ne s’était pas qualifiée pour Barcelone, va tenter de se hisser en finale du 200, elle, qui n’a que le 51e chrono européen cette saison.
Son programme : 200m nage libre, 4x200m nage libre

Thomas Dahlia

Thomas Dahlia
Thomas Dahlia

Thomas Dahlia est en progression constante avec un premier titre national sur 200m brasse cette année à Chartres. Pour son premier Euro, il va tenter sur cette distance de se frayer une place parmi les huit meilleurs européens.
Son programme : 100 et 200m brasse

Coralie Dobral

A 27 ans, la nageuse de Montauban est la chef de file de la brasse féminine en France (9 titres nationaux), mais pêche au niveau européen (une 8e place en 2008 à Eindhoven). A Berlin, elle va tenter de retrouver des couleurs.
Son programme : 50m, 100m et 200m brasse

Lara Grangeon

A 22 ans, la Néo-Calédonienne goûte pour la deuxième fois au parfum de l’Euro. Après les Mondiaux et les JO, elle n’est plus une novice au haut-niveau. A Berlin, elle peut ambitionner une finale avec le 9e temps européen sur 400 4 nages.
Son programme : 200m papillon, 200m et 400m 4 nages

Damien Joly

A 20 ans, il découvrait les championnats d'Europe à Debrecen. Suivèrent les JO puis les Mondiaux. Damien Joly a désormais l'expérience des grands rendez-vous, reste désormais à s'y montrer. Neuvième temps des séries et premier recalé en Hongrie sur 1500m, à Berlin, il doit transformer l'essai.
Son programme : 400m, 800m et 1500m nage libre

Grégory Mallet

Grégory Mallet
Grégory Mallet

Comme Gilot, lui aussi est un "ancien". A 30 ans, il va vivre ses troisièmes championnats d’Europe après Budapest (2006) et Eindhoven (2008). Mais plutôt loin des références mondiales niveau chrono, il pourrait avoir son mot à dire en relais.
Son programme : 100 et 200m nage libre

Aurélie Muller

Aux portes de la finale du 1500m nage libre à Budapest, Aurélie Muller va tenter cette fois d’y rentrer, même si avec le 31e temps européen, cela risque d’être compliqué.
Son programme : 1500m nage libre

Anthony Pannier

A 25 ans, Anthony Pannier n’est plus un "petit jeune". Il va vivre ses 4e championnats d’Europe pour réussir ce qu’il a réussi en 2008, 2010 et 2012, à savoir se hisser en finale (sur 800m et 1500m nage libre).
Son programme : 400m, 800m et 1500m nage libre

Nosy Pelagie

Le Lyonnais est le dauphin de Florent Manaudou sur 50m nage libre en France. Dix-neuvième chrono européen cette saison (22’43), le nageur de 23 ans peut-être une des surprises de cet Euro dans les rangs tricolores. Surtout qu’il n’a qu’une course à jouer.
Son programme : 50m nage libre

Giacomo Perez-Dortona

Celui qui domine la brasse française depuis 2009, date de son premier titre national, va découvrir les Europe. Avec l’objectif de se hisser pour la première fois en finale individuelle d’une grande compétition internationale.
Son programme : 50 et 100m brasse

Eric Ress

Le Franco-américain Eric Ress va disputer son 3e Euro après Budapest et Debrecen. Spécialiste du dos – il est engagé sur les trois distances -, il sera l’un des Bleus les plus sollicités puisqu’il est aussi prévu qu’il participe au 200m 4 nages.
Son programme : 50m, 100m et 200m dos, 200m 4 nages

Anna Santamans

Anna Santamans
Anna Santamans

Derrière Charlotte Bonnet, Anna Santamans est attendue à Berlin sur le sprint. Avec ses belles références européennes cette saison, une place en finale est un objectif réalisable.
Son programme : 50m et 100m nage libre, 50m papillon

Romain Sassot

Engagé sur 50m papillon, Romain Sassot n’aura qu’une course pour se montrer. Loin des meilleurs avec le 40e chrono européen, il va essayer de se rapprocher de son record personnel (23’44), un temps qui pourrait lui permettre d’atteindre la finale.
Son programme : 50m papillon

Benjamin Stasiulis

L’autre "dossiste" qui compte avec Jérémy Stravius. Médaillé de bronze à Budapest sur 200m, il va tenter de rééditer sa performance de Debrecen où il s’était hissé en finale (7e). Tout en veillant à en garder sous le pied vu son programme chargé.
Son programme : 50, 100 et 200m dos

Marie Wattel

A 17 ans, elle a déjà connu les Mondiaux l’an dernier à Barcelone. Collectionneuse d’argent à Chartres (trois deuxièmes places), elle va tenter de prouver que la déception espagnole est derrière elle.
Son programme : 50m, 100m et 200M papillon

Ils sont là pour apprendre

Julie Berthier

20 ans tout juste – elle les a eu en mars – et premier Euro. Julie Berthier, au pied du podium à Chartres sur 1500m, est surtout là pour découvrir. Et améliorer au passage son record personnel (16’41’’88).
Son programme : 1500m nage libre

Lorys Bourelly

Engagé sur 200m nage libre, Lorys Bourelly dispute en Allemagne ses deuxièmes championnats d’Europe, deux ans après Debrecen. A Chartres lors des France, il est monté pour la première fois sur le podium national (3e). Avec le 51e temps européen sur 200m, atteindre la finale sera compliqué.
Son programme : 200m nage libre

Mathilde Cini

Mathilde Cini
Mathilde Cini

Elle n’a que 19 ans et elle a déjà connu l’Euro. Mais en petit bassin. A Berlin, elle va se jeter dans le grand bain. Avec l’ambition de faire le mieux possible. Comme tous ses camarades qui découvrent le haut-niveau international.
Son programme : 50m et 100m dos

Coralie Codevelle

A 22 ans, la nageuse née à Senlis est vice-championne de France derrière Coralie Balmy. A Berlin, elle va découvrir le haut niveau international. Avec le 29e chrono européen sur 1500m, se hisser en finale serait un exploit.
Son programme : 1500m nage libre

Quentin Coton

Champion de France du 400 4 nages à Chartres, le nageur d’Antibes est à Berlin pour se frotter au haut-niveau. A moins qu’en 200m brasse, il puisse tirer son épingle du jeu et aller en finale (15e temps européen).
Son programme : 100m et 200m brasse, 400m 4 nages

Théo Fuchs

A 20 ans, il fait partie des benjamins de la délégation masculine tricolore. Sur la pointe des pieds, il débarque à Berlin avec l’étiquette de vice-champion de France du 400m 4 nages. Aligné sur le 200m 4 nages, il va devoir améliorer son record personnel (2’04’’53).
Son programme : 200m 4 nages, 4x200m nage libre

Béryl Gastaldello

A 19 ans, la nageuse de Marseille arrive à Berlin auréolée d’un premier titre national sur 50m dos. A Berlin, pour ses premiers championnats d’Europe, elle va multiplier les courses (4 au programme) afin d’emmagasiner de l’expérience.
Son programme : 50m et 100m dos, 50m et 100m papillon

Camille Gheorghiu

Il y a deux ans à Debrecen, Camille Gheorghiu découvrait à 16 ans le niveau européen. Deux ans plus tard, elle arrive à Berlin avec une première médaille nationale – le bronze – acquise à Berlin.
Son programme : 50m, 100m et 200m dos

Cloe Hache

La benjamine des Bleus. A 16 ans, elle va vivre sa première compétition internationale chez les « grands » après un Euro et un Mondial chez les Juniors l’an dernier. Pour celle qui s’entraîne à Nice, l’heure est à l’apprentissage.
Son programme : 100m et 200m nage libre

Paul Lemaire

Paul Lemaire
Paul Lemaire

Le nageur de Toulouse a baissé dans la hiérarchie hexagonale. Vice-champion de France en 2013 du 200m papillon, il a terminé 4e à Chartres. Retenu pour Berlin, il va accumuler de l’expérience.
Son programme : 50m, 100m et 200m papillon

Fantine Lesaffre

A 19 ans, elle va être très sollicitée à Berlin. La championne de France du 400m 4 nages va étalonner son titre à Berlin mais aussi goûté au dos et à la brasse. Un menu chargé pour grandir.
Son programme : 200m dos, 200m brasse, 200m 4 nages, 400m 4 nages

Isabelle Mabboux

Après cinq championnats de France, la nageuse qui s’entraîne à l’INSEP monte enfin d’un cran avec cet Euro à Berlin. Où elle va devoir cravacher puisqu’elle va enchaîner les courses individuelles et le relais.
Son programme : 200m et 400m nage libre, 200m papillon, 4x200m nage libre

Clément Mignon

Premier Euro et déjà premier relais. Prévu sur le 4x100m nage libre, Clément Mignon va montrer que le bronze acquis à Chartres (50m nage libre) n’était pas usurpé. A 21 ans, il est peut-être l’avenir du sprint bleu.
Son programme : 50m et 200m nage libre

Claire Polit

Vice-championne de France de brasse sur 50m et 100m brasse, Claire Polit est à 19 ans une nouveauté tricolore à ce niveau. A elle de ne pas se noyer.
Son programme : 50m et 100m brasse

Justine Ress

Justine Ress
Justine Ress

La copine de chambre de Charlotte Bonnet est une "dossiste". Médaillée de bronze à Chartres sur 200m dos, elle triple ses chances de se montrer à Berlin en couvrant toutes les distances.
Son programme : 50m, 100m et 200m dos

Axel Reymond

Il a déjà réussi ses premiers championnats d’Europe avec son titre sur le 25km. A seulement 20 ans. Mais dans le bassin de Berlin il va vouloir confirmer.
Son programme : 800m nage libre

Morgane Rothon

A 20 ans, la nageuse de Dijon arrive à Berlin avec un titre de championne de France du 1500m à assumer. Cet Euro, le premier pour elle, est l’occasion de grandir encore et d’améliorer ce record personnel établi à Chartres (16’32’’84).
Son programme : 1500m nage libre

Thomas Vilaceca

Spécialiste du papillon et vice-champion de France entre 2009 et 2012 du 200m, Thomas Vilaceca va découvrir le niveau européen. Avec le 35e chrono, il est surtout là pour l’améliorer et voir.
Son programme : 200m papillon

Benoit Jourdain @BenJourd1

Championnats d'Europe de Natation