Euro 2016 : Lacourt triomphe sur le 100m dos à Londres

Euro 2016 : Lacourt triomphe sur le 100m dos à Londres

Publié le , modifié le

Camille Lacourt a remporté à Londres le titre de champion d'Europe du 100 m dos, son 4e titre continental, en s'imposant en 53 sec 79/100e devant le Russe Grigory Tarasevich (53.89) et l'Italien Simone Sabbioni (54.19). Le Français, vice-champion du monde sur la distance et champion du monde sur 50 m dos, avait décroché ses trois titres européens en grand bassin à Budapest en 2010 (50 m dos, 100 m dos et 4x100 m 4 nages).

Le Français a réalisé le meilleur départ mais a pioché dans les derniers mètres pour finalement toucher assez loin de son chrono réalisé pendant les Championnats de France (52.97), sélectifs pour les jeux Olympiques de Rio (5-21 août).

Vidéo : La finale du 100m dos

Lacourt prend ainsi une petite revanche, en étant sacré dans un bassin où il avait pris la 4e place aux jeux Olympiques en 2012. L'an passé, aux Mondiaux-2015 de Kazan, il avait pris la médaille d'argent en 52.48, derrière l'Australien Mitch Larkin (52.40). A l'arrivée, le nageur de 31 ans a poussé un cri de rage. "C'est cool parce qu'en 53.7, vraiment, je ne devais pas gagner. Ce sont les autres qui ont fait une plus mauvaise course que moi", a-t-il réagi. Lacourt revient dès mercredi pour les séries sur 50 m dos, distance non olympique.

Vidéo : la réaction de Camille Lacourt 

Lui n'est pas monté sur le podium, mais Frédérick Bousquet a aussi pris énormément de plaisir en finale du 50 m papillon (non olympique), où il a terminé 6e, la victoire revenant à l'Ukrainien Andriy Govorov (22.92). Le Marseillais de 35 ans - le compétiteur le plus âgé de ces Euros - a vécu sa première finale internationale depuis trois ans. 

"Le sourire est venu tout seul. C'est quand même l'équipe de France. J'ai particulièrement apprécié les discours dimanche soir d'avant compétition. C'était bizarre, j'avais presque l'impression de vivre ma première équipe, j'étais assis bien droit, j'écoutais. Flo (Manaudou) et Camille (Lacourt) à côté de moi qui me disaient: "mais qu'est ce qui t'arrive là+" Rien, je suis là, quoi! C'est juste formidable ce que j'arrive à vivre", a-t-il raconté.

Vidéo : la réaction de Frédérick Bousquet 

Le Britannique Adam Peaty a conservé mardi son titre sur 100 m brasse (58.36), alors que la Hongroise Katinka Hosszu a accroché sa deuxième médaille d'or de la compétition avec le 200 m dos (2:07.01). Mercredi, une seule athlète française sera en finale: Charlotte Bonnet, la belle surprise du 100 m libre, deuxième temps des demies (54.29).

francetv sport @francetvsport