Bernard Alain Auguin Denis AFP 2009
Denis Auguin aux côtés de son élève Alain Bernard | AFP - Martin Bureau

Bernard garde confiance

Publié le , modifié le

Le champion olympique du 100m sort de l'Open de Paris avec des éliminations en séries sur 50 et sur 100m. Pas de quoi battre en brèche sa confiance à un mois et demi des Championnats d'Europe à Budapest, objectif de sa saison: "Par rapport aux étrangers, on a l'impression d'être largué ici mais on verra aux grands championnats", a-t-il déclaré. Avec le meilleur chrono de l'année sur 100m, l'Antibois souhaite néanmoins trouver un meeting pour s'étalonner avec l'Euro.

- Comment vous êtes vous senti sur votre dernière course de la compétition, le 50 m libre?
- "C'est un peu plus court donc ça va! C'est cohérent par rapport au 100 m, c'est même largement mieux que le 100 m. J'avais envie de voir à quelle vitesse je pouvais nager et vraiment envie de passer en finale. Maintenant c'est vachement serré et puis voilà. Il fallait vraiment que je prenne le temps de m'allonger, chose que j'ai pas réussi à faire hier sur le 100 m où j'étais trop précipité et du coup ce n'était pas assez efficace Ce matin (dimanche) il fallait essayer de glisser malgré tout..."

- Malgré la fatigue et le contexte?
- "C'est une atmosphère très pesante quand même ici. Aux Championnats d'Europe ce sera Walt Disney à côté. Ce sont les attentes, tout ça, qui sont pesant. Je ne m'entraîne pas tous les jours pour préparer l'Open EDF. J'aimerais bien mais dans notre préparation c'est pas au top. Il faut savoir faire des choix. Le plus dur dans ces choix, c'est de savoir accepter de nager moins vite par moments, même si ça profite à d'autres nageurs. Par rapport aux étrangers, on a l'impression d'être largué ici mais on verra aux grands championnats. J'espère qu'on aura une grande équipe de France aux grands championnats."

- Quel bilan tirez vous de vote dernière compétition avant les Championnats d'Europe?
- "Je me rends compte qu'il faut que je continue à travailler ce que j'ai fait jusqu'à présent. Et jusqu'à présent, depuis le début de l'année, c'est moi qui ai nagé le plus vite. Ca on ne me l'enlèvera pas. Ca me rajoute de la confiance dans le travail que je fais tous les jours. On aimerait bien faire encore un meeting intéressant (avant Budapest). C'est pas primordial mais si on trouve une date ce serait bien."

Championnats d'Europe de Natation