Gilot Berlin
Fabien Gilot, médaillé d'argent sur 100 m vendredi, visera une nouvelle finale. | SEBASTIEN BOZON / AFP

Berlin: Le programme du samedi 23 août

Publié le , modifié le

En cette sixième et avant-dernière journée des championnats d'Europe à Berlin, Florent Manaudou et Fabien Gilot seront de retour dans les bassins. Les Français, auteurs d'un doublé historique sur 100 m vendredi, s'élanceront à la conquête de la mi-distance. Charlotte Bonnet tentera de profiter de la vague de Federica Pellegrini sur 200 m. Benjamin Stasiulis (200 m dos) et Giacomo Perez-Dortona (50 m brasse) chercheront à accrocher un podium.

Le nageur du jour : Fabien Gilot

Capitaine de l’équipe de France de natation, et pilier du relais 4x100 m sacré champion d’Europe à Berlin, Fabien Gilot s'est emparé de l'argent vendredi sur la distance reine : le 100 m. Le nageur du CNM repart dès ce samedi à la quête d'un nouveau podium sur 50 m libre. Le Denaisien cherchera à faire aussi bien que sa médaille de bronze obtenue à Budapest en 2010. Pour cela, et face à une concurrence accrue, il devra nager dans les temps de son record personnel (21'65" en 2009 à Montpellier) pour accrocher la finale. Présent en Bleu depuis 2003, le vétéran pourra compter sur celui avec qui il a déjà partagé l'affiche : Florent Manaudou, l’homme fort de ses Europe.

Les Français en lice : Stasiulis, Manaudou, Bonnet, Gilot, Perez-Dortona

A deux du marches du podium sur 100 m dos, Benjamin Stasiulis peut changer sa frustration en joie intense. Le nageur d'Amiens devra pour cela jouer à fond sa carte en finale du 200. Quatrième de sa demie, huitième au temps (1'58"46), il se présentera en position d'outsider. A lui de prouver qu'il a les moyens de déjouer les pronostics. Autre tricolore dans les bassins : Giacomo Perez-Dortona, sixième au temps sur 50 m brasse (27"61), semble plus en mesure de lutter pour un podium. Du courage, ils en auront besoin. Tout comme Charlotte Bonnet, qui s'est rassurée lors de sa demie du 200 m nage libre, mais qui devra faire face à l'ogre Federica Pellegrini. Pour Gilot et Manaudou, l'objectif sur 50 m nage libre est plus clair en revanche : se hisser en finale, sans se cramer.

Le chiffre : 4

Soit le nombre de titres que Florent Manaudou pourrait compter dimanche soir à Berlin. Déjà sacré sur le relais 4x100 m, le 50 m papillon et le 100 m nage libre, le nageur du CNM peut définitivement inscrire son nom dans les livres d’histoire en brillant sur sa distance de prédilection : le 50 m. Pour y arriver, il devra passer par la case qualifications et demi-finales... même si cela ne devrait pas poser problème au champion olympique. En faisant le job samedi, il peut continuer à rêver d'égaler la légende Alexander Popov, multiple champion d’Europe (Sheffield 1993, Vienne 1995, Séville 1997, Helsinki 2000), l'un de seuls à avoir glané quatre médailles d’or sur une même édition.

Le programme du jour :

Séries (à partir de 9h30)
50 m brasse dames (Coralie Dobral, Claire Polit)
50 m nage libre messieurs (Fabien Gilot, Nosy Pelagie, Clément Mignon, Florent Manaudou)
200 m papillon dames (Lara Grangeon, Marie Wattel, Isabelle Mabboux)
50 m nage libre dames (Anna Santamans)
Relais 4x200 m libre messieurs (France)

Demi-finales
50 m brasse dames
50 m nage libre messieurs
200 m papillon dames
50 m nage libre dames

Finales
1500 m nage libre dames
100 m papillon messieurs
200 m nage libre dames
50 m brasse dames
200 m dos messieurs
50 m brasse messieurs
Relais 4x200 m nage libre messieurs

Yohan Roblin @yohanroblin

Championnats d'Europe de Natation