Berlin : Le programme du lundi 18 août

Berlin : Le programme du lundi 18 août

Publié le , modifié le

L’athlétisme à peine terminé à Zurich, place à la natation avec les championnats d’Europe qui débutent ce lundi à Berlin. La délégation tricolore, privée de Camille Lacourt et de Camille Muffat, cherchera à garder son statut de meilleure équipe continentale. Réussira-t-elle à se rapprocher du magot historique empoché en 2010 à Budapest (21 médailles dont 8 en or)?

L’athlète du jour : Yannick Agnel

Avec Florent Manaudou, il est l’autre figure de proue de la délégation française qui entame son Euro de natation ce lundi. Sans round d’observation, car Yannick Agnel (22 ans) devra assurer d’entrée : sur le relais 4x100m (voir par la suite) mais aussi sur le 400m où il reconnaît être sans repères. Car s’il s’est imposé sur la distance en 2010 à l’âge de 18 ans, le Français explique aborder la course (finales dès ce soir) "comme un truc (qu’il a) nagé à l'ère préhistorique".

"De toutes les courses que je vais nager aux championnats d'Europe, ce sera la plus incertaine, dit-il. C'est ce qui rend le challenge intéressant. J'ai encore besoin d'un peu d'huile, une année ou deux, mais honnêtement, ça va, je suis confiant". Dès ce soir, on sera en tout cas en mesure de dire si l'apport de Bob Bowman, l’ancien entraîneur de Michael Phelps sous la houlette duquel il travaille depuis plus d’un an, a porté ses fruits. "Il est présent dans mes muscles, je le sens partout, lâche Agnel, confiant. Je sais ce que je sais faire, ce que j'ai fait".

Les Français en lice : Manaudou, Stravius, Gilot, Henique, Metella, Grangeon, Perez-Dortona, Santamans…

La délégation française, riche de 43 nageurs et nageuses, tentera de faire une entrée remarquée ce lundi dans le grand bain berlinois. Très attendu, Florent Manaudou lancera ses championnats d’Europe en force sur 50m papillon (séries et demi-finale aujourd’hui) où il essayera de faire oublier l’absence du patron Frédérick Bousquet. Sur le relais 4x100m (séries et finale), avec Agnel et Gilot notamment, il s’agira de résister à l’armada russe, car les Bleus sont tout de même tenants du titre olympique et mondial.

Sur le 100 m dos, on observera particulièrement les performances de Jérémy Stravius, tandis que les jeunes Anna Santamans (21 ans), Mélanie Henique (21 ans) et Mehdy Mettela (22 ans) tenteront de répondre aux attentes sur le 50m papillon, mais aussi en relais. Enfin, Laura Grangeon et Giacomo Perez-Dortona chercheront à se hisser en finale de leurs spécialités respectives : le 400m 4 nages et le 100m brasse.

Le chiffre : 3

Champions olympiques et champions du monde en titre, les relayeurs français du 4x100m réaliseraient un triplé exceptionnel s’ils parvenaient à décrocher la couronne continentale ce lundi soir. Si Agnel et Manaudou seront absent en séries, on retrouvera probablement en finale le même quatuor (Agnel, Manaudou, Gilot et Stravius) que celui qui avait régné à Barcelone l’été passé.

Le programme du jour :

Séries (à partir de 9h30) :
400 m nage libre messieurs
50 m papillon dames,
100 m dos messieurs
400 m 4 nages dames
100 m  brasse messieurs
200 m dos dames
50 m papillon messieurs
4x100 m nage libre dames et messieurs

Plongeon (14h00) :
Epreuve par équipes

Demi-finales (à partir de 18h00) :
50 m papillon dames
100 m dos messieurs,
100 m brasse messieurs
200 m dos dames
50 m papillon messieurs

Finales (à partir de 18h00):
400 m nage libre
400 m 4 nages dames
4x100 m nage libre dames et messieurs

Gaétan Scherrer @GaetanScherrer