Agnel et Manaudou en tête de file

Agnel et Manaudou en tête de file

Publié le , modifié le

Sans les deux Camille – Muffat et Lacourt -, l’équipe de France comptera sur ses autres leaders pour remplir l’armoire à médailles. De Yannick Agnel à Charlotte Bonnet en passant par Florent Manaudou, Jérémy Stravius et Coralie Balmy, tour d’horizons de ces Tricolores chercheurs d’or.

Yannick Agnel

Yannick Agnel attend son premier titre européen sur 200m nage libre
Yannick Agnel attend son premier titre européen sur 200m nage libre

Il y a quatre ans, la natation française découvrait son nouveau joyau. Après des championnats de France à Saint-Raphaël où il décroche un titre (200m nage libre) et une médaille d’argent (400m nage libre), Yannick Agnel s’offre son premier titre international à Budapest sur le 400m nage libre. Il n’a que 18 ans et tout l’avenir devant lui. Celui-ci va d’ailleurs être radieux avec deux titres olympiques à Londres (200m, 4x100m nage libre) et deux titres mondiaux (200m, 4x100m nage libre) à Barcelone. Entre les deux, un changement d’entraîneur après sa rupture avec Fabrice Pellerin et son arrivée au sein de l’écurie de Bob Bowman, celle de Michael Phelps. Cette année, il a signé la meilleure performance européenne sur le 200m nage libre (1’45’’63) à Chartres lors des championnats de France. A Berlin, il va tenter de boucler la boucle sur 200m et s'offrir le seul titre qui lui manque sur cette distance.

Son programme :
400m nage libre, séries et finale le 18/08
200m nage libre, séries et demi-finales le 19/08, finale le 20/08

Florent Manaudou

Florent Manaudou va disputer ses premiers championnats d'Europe à Berlin
Florent Manaudou va disputer ses premiers championnats d'Europe à Berlin

L’autre locomotive de la notation française, Florent Manaudou, est encore à la recherche de ses meilleures sensations. Septième temps des bilans mondiaux cette saison, le nageur de Marseille n’est pas le meilleur au niveau européen. Devancé par son principal rival sur 50m nage libre, le Russe Vladimir Morozov, il aborde ses premiers championnats d’Europe avec l’envie de bien faire. Le frère de Laure veut prouver que son échec – individuel - aux Mondiaux de Barcelone (5e sur 50m nage libre, 8e au 50m papillon) est désormais derrière lui. Pour cela, il va encore une fois multiplier les épreuves. Avec le 50m nage libre, le 100m nage libre – l’épreuve-reine – le 50m papillon, sans compter les relais du 4x100m nage libre et le 4x100 4 nages, ce ne sont pas moins de cinq épreuves sur lequelles Manaudou compte briller.

Son programme :
50m papillon, séries et finale le 18/08
100m nage libre, séries et demi-finales le 21/08, finale le 22/08
50m nage libre, séries et demi-finales le 23/08, finale le 24/08

Jérémy Stravius

Jérémy Stravius va devoir assurer après le forfait de Camille Lacourt
Jérémy Stravius va devoir assurer après le forfait de Camille Lacourt

Avec le forfait de Camille Lacourt, Jérémy Stravius devient l’unique chance française en dos. Co-champion du monde en 2011 avec son compère tricolore, il avait été l’un des grands bonhommes du clan bleu, l’année dernière à Barcelone. Quatre médailles dont deux titres en relais qui avait contrebalancé ses déceptions en individuel (2e du 50m dos, 3e du 100m dos). Cette année, il l’a passée dans l’ombre de Lacourt, collectionnant notamment les deuxièmes places lors des France à Chartres (2e du 50m et du 100m dos, 2e du 100m et 200m papillon). A Berlin, il a l’occasion de s’offrir un premier titre européen en individuel lui qui n’est monté qu’une fois sur le podium. C’était il y a quatre ans à Budapest (3e du 100m dos). Avec le 3e temps européen sur 50m dos et le 4e sur 100m dos, les espoirs sont permis.

Son programme :
100m dos, séries et demi-finales le 18/08, finale le 19/08
50m dos, séries et demi-finales le 20/08, finale le 21/08

Charlotte Bonnet

Charlotte Bonnet est propulsée leader de l'équipe de France après la retraite de Camille Muffat
Charlotte Bonnet est propulsée leader de l'équipe de France après la retraite de Camille Muffat

Depuis la retraite surprise de Camille Muffat, la principale chance de médailles françaises chez les filles s’entraîne aussi à Nice. Avec Fabrice Pellerin. Charlotte Bonnet, à 19 ans, porte donc une bonne partie des ambitions tricolores. Elle possède les meilleures marques depuis le départ de la championne olympique du 400m nage libre. 13e temps européen sur le 100m nage libre, elle grimpe dans la hiérarchie du 200m nage libre (8 temps). Sur les deux distances lors des championnats de France, à Chartres, elle avait terminé médaille d’argent derrière Camille Muffat. Maintenant que celle-ci a quitté les bassins, elle va devoir assumer.

Son programme :
100m nage libre, séries et demi-finales le 19/08, finale le 20/08
200m nage libre, séries et demi-finales le 22/08, finale le 23/08

Coralie Balmy

A Berlin, Coralie Balmy va défendre son titre sur 400m nage libre
A Berlin, Coralie Balmy va défendre son titre sur 400m nage libre

La seule championne d’Europe en titre française encore en activité c’est elle, Coralie Balmy. La nageuse d’Antibes avait été sacrée championne d’Europe à Debrecen en 2012, quelques semaines avant les JO. Son 3e titre européen en individuel après les deux obtenus en 2003. A Londres, elle assistait du bassin au sacre de Camille Muffat (6e), mais l’année dernière à Barcelone, elle ne se hissait pas en finale. En 2014, elle figure dans le Top 10 européen. A Vichy au début de l’été, lors de l’Open de France, elle a signé le 9e temps sur 400m (4’06’’68). Mais ses meilleures chances, c'est peut-être sur 800m qu'elle les a. A Chartres, elle a été sacrée championne de France du 800m nage libre en 8’29’’18, 6e meilleur chrono européen.

Son programme :
800m nage libre, séries le 19/08, finale le 20/08
400m nage libre, séries et finale le 24/08

Vidéo : les ambitions françaises

Benoit Jourdain @BenJourd1